Areva annonce une perte de deux milliards d'euros en 2015

Le groupe nucléaire français a annoncé ce vendredi matin une chute de ses bénéfices de 2,03 milliards d'euros en 2015. Des pertes qui s'expliquent par les coûts de sa restructuration et à une nouvelle provision pour l'EPR finlandais.

(Areva pour la cinquième année consécutive dans le rouge © Reuters / Charles Platiau)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'ampleur des pertes du spécialiste public du nucléaire a été chiffrée ce vendredi à 2,03 milliards d'euros. Areva devait publier ses résultats 2015 le jeudi 25 février. Le report de 24 heures lui a permis de prendre en compte dans sa documentation de nouveaux éléments bancaires, après la négociation de financements supplémentaires.

Pour la cinquième année consécutive le géant français du nucléaire est dans le rouge. La moitié de la perte est due à un complément de provision sur un chantier qui accumule neuf années de retard. Il s'agit des travaux pour l'EPR finlandais. Son coût a grimpé, il est passé de 3,5 milliards à 8 milliards d’euros.

Les pertes financières d'Areva s'expliquent aussi par des provisions de restructuration et le contexte du marché. 

Pour survivre, Areva a obtenu des banques françaises un crédit relais de 1,1 milliard d’euros remboursable en 2017. Son sauvetage passe par une restructuration avec la cession de sa branche réacteurs à EDF et par la recapitalisation par l ‘Etat à hauteur de 5 milliards d’euros.

Mais tous ces changements vont prendre du temps puisqu'il faut obtenir le feu vert de la Commission européenne.