APL, cigarette électronique, retraites, photos retouchées... Ce qui change au 1er octobre

Plusieurs mesures du gouvernement doivent entrer en vigueur dimancher 1er octobre. Franceinfo fait le point.

Un homme fume une cigarette électronique à Londres (Royaume-Uni), le 9 août 2017.
Un homme fume une cigarette électronique à Londres (Royaume-Uni), le 9 août 2017. (TOLGA AKMEN / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Hausse des prix du gaz, baisse des APL, interdiction de la cigarette électronique dans les espaces collectifs fermés, augmentation du plafond du paiement sans contact... Une série de mesures entrent en vigueur dimanche 1er octobre. Franceinfo fait le point sur ces divers changements.

Baisse de 5 euros des APL

Comme annoncé par le gouvernement Philippe, le montant de l'aide personnalisée au logement baisse de 5 euros par mois. Cette mesure concerne 6,5 millions de bénéficiaires, dont 800 000 étudiants. Pour compenser cette baisse, Emmanuel Macron a invité les propriétaires de logement à diminuer les loyers de 5 euros mensuels.

Hausse du prix du gaz de 1,2%

Les tarifs réglementés du gaz augmentent en moyenne de 1,2% à la date du 1er octobre. Les Français qui utilisent cette énergie uniquement pour cuisiner ne subiront qu'une hausse de 0,4%, quand ceux qui l'utilisent à la fois pour la cuisson et pour la production d'eau chaude verront leur facture grimper de 0,7%. Les plus affectés seront ceux qui l'utilisent pour le chauffage, avec une hausse de 1,2%.

Revalorisation des retraites de 0,8%

La pension de retraite de base des régimes alignés (ceux des salariés du privé, des indépendants et des agriculteurs) est revalorisée de 0,8%. Elle avait été gelée en 2016.

Entrée en vigueur de la nouvelle assurance-chômage

Les partenaires sociaux ont trouvé un accord sur la nouvelle convention d'assurance-chômage en mars. Cet accord se traduit, au 1er octobre, par plusieurs changements.

L'âge d'entrée dans la filière senior, lors de l'inscription à Pôle emploi, passe de 50 à  55 ans. Cette filière donne droit à 36 mois d'allocation au lieu de 24. Pour les inscriptions entre 53 et 55 ans, les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier de 30 mois d'indemnisation et de 6 mois supplémentaires s'ils suivent une formation. Les cotisations employeur augmentent de 0,05%

Augmentation du plafond du paiement sans contact

Le plafond du paiement sans contact avec les cartes bancaires était jusqu'ici de 20 euros. A partir du 1er octobre, ce plafond passe à 30 euros pour les nouvelles cartes bancaires. Les anciennes ne sont pas concernées, car leurs puces électroniques ne peuvent être paramétrées à nouveau.

Fin du cumul des mandats pour les sénateurs

La loi interdisant aux sénateurs de cumuler un mandat parlementaire avec un mandat local entre en vigueur le 1er octobre. Les députés sont, eux, déjà soumis à cette règle depuis les législatives organisées en juin 2017.

Obligation de mentionner si une photo est retouchée

Les photographies à usage commercial doivent désormais comporter la mention "photographie retouchée" si l'apparence du mannequin a été modifiée par un logiciel de traitement d'image, pour affiner ou épaissir leur silhouette. Ce décret concerne les messages publicitaires dans la presse, sur des affiches, sur internet ou encore dans les catalogues et prospectus.

Interdiction de vapoter dans certains lieux collectifs

L'utilisation de la cigarette électronique est désormais interdite dans les transports collectifs fermés, dans les établissements accueillant les mineurs et dans les espaces collectifs fermés des entreprises (open space, salles de réunion, toilettes...). Les vapoteurs peuvent en revanche continuer de fumer dans les bureaux individuels, si le règlement intérieur de l'entreprise ne l'interdit pas. Toute contravention peut-être sanctionnée par une amende allant de 35 à 150 euros.