Porte-avions : offensive sur Mossoul

La lutte militaire contre le groupe Etat islamique est sur le point de franchir une nouvelle étape.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La coalition va lancer l'offensive contre la capitale des djihadistes, Mossoul. Au coeur de ce dispositif, il y a le porte-avions français Charles-de-Gaulle.
 
En Méditerranée orientale, le porte-avions français Charles de Gaulle fait cap vers la Syrie et l'Irak. 
C'est la troisième fois en moins de deux ans, que le porte-avions est engagé dans la lutte contre le groupe Etat islamique.
Huit rafales ont été catapultés les uns après les autres. Ce sont des entraînements dits opérationnels avant la guerre.
Avec le déploiement du porte-avions, la capacité de frappes françaises est multipliée par trois.

Frappes concentrées sur Mossoul

Au centre des opérations, dans les entrailles du navire amiral, tous les scénarios sont étudiés.
"Les avions de chasse français qui partent de Jordanie ou des Émirats arabes unis concentrent depuis plusieurs semaines leurs frappes à 80% sur la région de Mossoul explique Dorothée Olliéric, envoyée spéciale sur le Charles-de-Gaulle. 
Avant de conclure : "la bataille pour reprendre la deuxième ville irakienne semble désormais imminente".
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion Rafale décolle du porte-avions \"Charles-de-Gaulle\", le 23 novembre 2015, dans la mer Méditerranée.
Un avion Rafale décolle du porte-avions "Charles-de-Gaulle", le 23 novembre 2015, dans la mer Méditerranée. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)