Achats en ligne : la Banque Postale parie sur la reconnaissance vocale

La Cnil a donné l’autorisation à la Banque Postale d’utiliser la biométrie vocale pour ses paiements en ligne. C’est une première en France.

(Ce système doit permettre de limiter les fraudes à la carte bancaire © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

La Banque Postale se lance dans la biométrie vocale, révèle ce lundi en exclusivité France Info. La banque vient d'obtenir l'autorisation de la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) d'utiliser cette technologie de reconnaissance vocale pour sécuriser les paiements en ligne de ses clients. C'est une première en France.

La biométrie vocale utilisée par la Banque Postale, mode d'emploi et avantages : le reportage de Dominique Loriou
--'--
--'--

Une courte phrase enregistrée identifie le client 

Pour effectuer un paiement sur Internet, le client recevra un appel de la banque pour s'identifier. Il lui suffira alors de prononcer quelques mots pour vérifier son identité. Ensuite il pourra payer. Pour utiliser ce système, les clients devront donc communiquer à la Banque Postale un numéro de téléphone et enregistrer une phrase type qui servira à leur identification vocale.

Le système marche en cas d'extinction de voix 

Ce système sera commercialisé cet été. Il doit permettre de limiter les fraudes à la carte bancaire. "Nos 600 testeurs ont essayé le système "Talk to Pay" dans la rue, au bureau, à voix basse, en criant, et nous avons pu vérifier que cela fonctionnait extrêmement bien. Le dispositif est résistant à la perte de voix, si vous êtes enrhumé, il est aussi résistant au bruit ambiant ", explique à France Info Aurélien Lachaud, le directeur du développement des marchés de paiement à la Banque Postale.