35h : Roux de Bézieux pour un "démontage progressif"

Invité de France Info Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué du MEDEF, a réagi à l'interview d'Emmanuel Macron accordée au Point avant son arrivée à Bercy.

(Geoffroy Roux de Bézieux veut "démonter progressivement" les 35h © REUTERS | Benoit Tessier)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 "La France est le seul pays à avoir les 35H. C'est aussi le seul pays où le chômage continue à augmenter aussi fort. Donc une question comme les 35H ne doit pas être taboue" a affirmé Geoffroy Roux de Bézieux. Et pour lui, "la question c'est comment on fait. Comment on trouve le chemin avec les syndicats et les pouvoirs publics pour essayer de démonter ce système. On est prêt à ouvrir des négociations sur un assouplissement. C'est la bonne manière de faire. C'est un système très complexe, il y a des allègements qui sont liés et un certain nombre de contraintes. Donc il faut le démonter progressi vement. Et le simplifier" .

Geoffroy Roux de Bézieux veut "démonter progressivement" les 35H. Il répond à Mathilde Munos
--'--
--'--

A LIRE AUSSI ►►► 35H : Macron favorable à des dérogations si "accord majoritaire"