2015 : une "année terrible" sur le plan économique pour une majorité de Français

2015 aura été synonyme d’année horrible sur le plan économique pour deux tiers des Français. C'est ce que révèle le baromètre des événements économiques qui vous ont le plus marqués. Une enquête Odoxa pour France Info, Le Parisien et MCI.

(Le chômage et l’emploi, principales préoccupations pour une majorité de Français. Illustration © Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

2015 aura été une année morose, synonyme de difficultés économiques, pour deux tiers des Français. Seulement pour 3% des personnes interrogées considèrent qu’elle a été une année de prospérité économique. Sans surprise, parmi les événements économiques marquants de l'année écoulée [on ne parle pas des attentats et du terrorisme dans cette enquête] une majorité de Français, 63%, citent en priorité les chiffres du chômage. Loin derrière arrive le scandale Volkswagen, à 36%, le DRH d'Air France molesté par des syndicalistes, à 25%, et la loi Macron, à 24%.

(©)

 

Les Français espèrent plus d'emploi et de meilleurs salaires en 2016

Les souhaits pour 2016 sont avant tout liés à l'emploi. La baisse du chômage est une priorité absolue pour plus d'un Français sur deux, devant la lutte contre le terrorisme et l'insécurité qui arrivent en seconde position. L'immigration clandestine n'est que le 6ème sujet évoqué, après la pauvreté, la baisse des impôts et l'amélioration du pouvoir d'achat. 

Sur un plan plus personnel, les Français aspirent à plus de pouvoir d'achat et de qualité de vie. Ainsi, 44% des personnes interrogées réclament une augmentation de salaire et un Français sur trois voudrait avoir plus de temps à consacrer à sa famille.

 

(©)
(©)

Conclusion politique : comme depuis plusieurs années, le chômage reste le problème numéro un pour une majorité de Français. Le président de la république joue gros avec ses annonces prévues pour janvier. Sans inversion de la courbe en 2016, François Hollande aura beaucoup de mal à convaincre qu'il doit se représenter en 2017.

Le chômage et l’emploi restent les principales préoccupations d'une majorité de Français. Les précisions de Gaël Slimane, directeur de l'institut Odoxa. Il répond à Yaël Goosz.
--'--
--'--

*Méthodologie : enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 23 et 24 décembre. Echantillon de 1042 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus.