Des intermittents du spectacle envahissent le théâtre de l'Odéon à Paris

Lundi, doit se tenir une ultime séance de négociation interne à la profession, en vue d'un accord qui doit être transmis à l'Unedic avant jeudi.

La façade du théâtre de l'Odéon, à Paris, en janvier 2016.
La façade du théâtre de l'Odéon, à Paris, en janvier 2016. (JAVIER GIL / ONLY FRANCE / AFP)

Mis à jour le , publié le

"De l'argent, il y en a. Construisons de nouveaux droits !" Ce sont les mots inscrits sur la banderole que des intermittents du spectacle ont accroché sur le fronton du théâtre de l'Odéon à Paris, dimanche 24 avril. Des photos ont été relayées par le compte du mouvement Nuit Debout. Selon Libération, une cinquantaine de personnes ont investi ce haut lieu culturel de la capitale.

"Nous voulons que l’on bâtisse un modèle social pour tous les gens qui sont en emploi discontinu, que tous les gens qui sont en CDD permanents comme nous puissent être accompagnés par un système de protection sociale collectif", a expliqué une manifestante à Libération.

Une semaine cruciale

Les intermittents du spectacle se préparent à une semaine décisive pour leur régime spécifique d'assurance chômage, avec l'ultime séance lundi de négociation interne à la profession, en vue d'un accord qui doit être transmis à l'Unedic avant jeudi.

A l'approche de la saison des festivals, perturbée en 2014 par un précédent mouvement, ils ont lancé un avertissement lors de la conférence de presse du Festival de Cannes : "Le Medef a la responsabilité de la bonne tenue des festivals, ce serait dommage qu'ils n'aient pas lieu."