Invité du journal de 13h de France 2 mercredi 27 février, l'Autrichien Felix Baumgartner est revenu sur son saut de 39 kilomètres d'altitude. Héros pour certains, sportif inconscient pour d'autres, il a repoussé les limites du possible en réalisant la chute libre la plus impressionnante de l'histoire, le 14 octobre 2012, avec les yeux du monde entier braqués sur lui.

Il s'est préparé pendant des années avec son équipe technique et scientifique, mais n'a pu éviter un moment critique durant le saut, où il a tourné en vrille et a failli perdre connaissance. "Bien sûr j'avais peur de m'évanouir, j'ai essayé de trouver des solutions pour me stabiliser, ça m'a pris a peu près cinquante secondes pour me stabiliser", a raconté à Elise Lucet le premier homme à franchir le mur du son en chute libre. "Ce sont les cinquante secondes les plus longues de toutes ma vie", a-t-il ajouté. Felix Baumgartner a envie aujourd'hui d'aider les jeunes qui veulent reprendre le flambeau.

L'Autrichien Felix Baumgartner après son saut à 39 kilomètres d'altitude, le 14 octobre 2012.
L'Autrichien Felix Baumgartner après son saut à 39 kilomètres d'altitude, le 14 octobre 2012. (RIA NOVOSTI / AFP)