La vie en captivité n'étant pas aussi bonne pour la ligne que la vie à l'état sauvage, les soigneurs du zoo de Chengdu (centre-ouest de la Chine) font faire de l'exercice aux pandas. Ils entretiennent la condition physique des mâles pour les rendre plus forts avant l'accouplement.

Yong Yong, un mâle âgé de 8 ans, a eu droit à une séance mercredi 20 juin. Il vient pourtant de s'accoupler avec succès, mais les vétérinaires préparent déjà la période de reproduction de l'année prochaine. Un soigneur a donc attaché de la nourriture au bout d'une canne à pêche rudimentaire et l'a suspendue au-dessus de l'animal, qui a dû se dresser sur ses pattes arrière, voire grimper aux arbres, pour attraper cet appât.

Un panda indolent au zoo de Pékin (Chine), le 22 mai 2012
Un panda indolent au zoo de Pékin (Chine), le 22 mai 2012 (MARK RALSTON / AFP)