Le tourisme français peut dire merci aux étrangers du monde entier : ce sont eux qui vont sauver la saison estivale. Ils sont venus en masse (+5,6 % par rapport à 2012), et ils consomment bien plus que les Français - dans les boutiques de souvenirs parisiennes comme dans les restaurants de la côte d'Azur, où ils représentent "60 à 70% de la clientèle", selon ce restaurateur.

Les Français, eux, sont moins partis en vacances : 900.000 personnes de moins qu'en 2012. Les conséquences pour les professionnels du secteur sont lourdes, surtout pour les hôtels - moins pour les campings et villages de vacances. Les régions ne sont pas égales devant le bilan touristique : Bretagne et Normandie ont bénéficié d'une météo exceptionnellement favorable ; et c'est la région Midi-Pyrénées qui connaît la plus forte baisse.

Intempéries et crise obligent, une année très contrastée. Avec des perspectives assez bonnes pour septembre : le taux de réservation est stable par rapport à 2012.

Moins d'un Français sur deux va partir en vacances cet été, selon une étude publiée le 6 juillet 2013.
Moins d'un Français sur deux va partir en vacances cet été, selon une étude publiée le 6 juillet 2013. (GETTY IMAGES)