Tourisme : le filon des croisières

Le marché des croisières est en plein essor. Les voyageurs en raffolent et les villes portuaires aussi. Accueillir sur ses quais un paquebot plein de touristes est une aubaine pour le commerce.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un paquebot fait son entrée au port de Sète (Hérault). À bord de l'embarcation, près de 1 000 touristes allemands, autrichiens et suisses. Françoise et Rudolph Khunen viennent de Genève (Suisse) cela fait 14 jours qu'ils sont sur le bateau."Les chambres font 17 mètres carrés, on a une salle de bain, c'est super", explique le couple. Aujourd'hui à la retraite, ils en profitent pour voyager. C'est leur troisième croisière. Cette année 100 000 personnes débarqueront sur les quais de Sète, deux fois plus qu'il y a deux ans. Les touristes sont choyés avec un large choix d'excursions dans la région.

Un milliard d'euros de retombées économiques

Les commerces bénéficient de plus d’un milliard d'euros de retombées économiques. 1 500 emplois sont générés par le tourisme de croisière. Sète attire de plus en plus de croisiéristes, car certains redoutent les escales du Proche-Orient, jugées trop dangereuses. Les villes de la façade atlantique veulent elles aussi profiter des croisières. C'est le cas de la ville de Bordeaux (Gironde). Et pour attirer de plus grands bateaux et donc plus de croisiéristes, la ville a pour projet de construire un nouveau quai.  

Le JT
Les autres sujets du JT
La paquebot géant \"Harmony of the Seas\" entre dans le port de Marseille, le 21 juin 2016.
La paquebot géant "Harmony of the Seas" entre dans le port de Marseille, le 21 juin 2016. (BORIS HORVAT / AFP)