Mont-Saint-Michel : quand le tourisme devient une industrie

Le Mont-Saint-Michel (Manche) attire chaque année près de 2,5 millions de touristes avec 80 millions d'euros de retombées économiques. C'est un des rares sites rentables gérés par les monuments nationaux et aussi un des symboles de la France.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le Mont-Saint-Michel (Manche) attire de très nombreux touristes. Dans la rue principale, jusqu'à 15 000 personnes par jour se bousculent en plein été. C'est l'un des monuments les plus visités en France. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979, son succès ne date par d'hier. Depuis le XIIIe siècle, il fascine. Mais le tourisme n'explose qu'au siècle dernier. Une source de revenus qui a attisé bien des convoitises.

De nombreux visiteurs malgré des prix élevés

Le Mont-Saint-Michel rapporte des dizaines de millions d'euros chaque année. Un jackpot que se partagent quelques familles. Une renommée liée à un nom mythique, celui d'Annette Poulard. Son omelette mousseuse servie aux pèlerins de passage est devenue une attraction touristique. Pour y goûter, il faut débourser 35 euros minimum, un tarif élevé qui ne semble pas décourager les visiteurs. Grâce aux tours opérateurs qui viennent à la journée, 40% des visiteurs de l'abbaye sont étrangers.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Patrouille de France, devant le Mont Saint-Michel pour le départ du Tour de France, le 2 juillet 2016.
La Patrouille de France, devant le Mont Saint-Michel pour le départ du Tour de France, le 2 juillet 2016. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)