Vous rentrez bronzés, détendus et reposés de deux semaines de vacances. Et vous ne reconnaissez plus votre maison : dans le salon, entièrement retourné, votre télé et votre ordinateur ont disparu. Les bijoux – que vous aviez dissimulés dans un tiroir sous vos sous-vêtements – se sont volatilisés. Nos condoléances, vous avez été cambriolés.

Le départ en vacances est une occasion idéale pour les cambrioleurs de s’introduire dans votre demeure et d'en partir les poches pleines. Pourtant, même sans installer de coûteux systèmes d'alarme et de surveillance, vous pouvez appliquer quelques mesures simples pour éviter le pire.

Règle d'or : ne montrez pas que vous êtes en vacances

C’est l’occasion qui fait le larron. Ne laissez pas comprendre aux cambrioleurs que vous êtes en vacances. Faites un transfert d’appels de votre téléphone fixe à votre portable. Si vous avez un profil ouvert sur Facebook – ou si vous n’avez pas 100% confiance en tous vos contacts – évitez de poster sur votre page des photos de vous les pieds dans l’eau. Idem pour Twitter ou d’autres réseaux sociaux.

Dans le même temps, donnez l'impression que votre habitation n’est pas vide. Le site de la préfecture de police de l’agglomération parisienne donne quelques conseils : laissez la lumière, la radio ou la télévision allumées pour faire croire que vous êtes là. Un système d’éclairage programmable qui simulera une présence en s’allumant régulièrement peut représenter une bonne alternative de sécurité. Mais rien n'est plus utile qu’un bon voisin qui pourrait ramasser le courrier dans votre boîte à lettres, ouvrir vos fenêtres et vos volets de temps en temps, et faire du bruit. 

 Faites habiter des gens dans votre maison

Et si quelqu'un habitait dans votre maison ou votre appartement pendant que vous n’êtes pas là ? Le concept de home-sitting, assez nouveau en France, pourrait s'avérer utile pour vous. Il vous permet de trouver quelqu'un qui s’occupera de votre logement, arrosera vos plantes et nourrira vos animaux de compagnie, tout cela bénévolement. Les sites comme Dom’sitting (qui est exclusivement réservé aux seniors) proposent un échange : logement gratuit contre service de gardiennage. Le site fait également une présélection des candidats, avec des critères stricts, notamment un contrôle des antécédents judiciaires. En revanche, vous devez être prêts à mettre la main au portefeuille : pour les propriétaires, le service de gardiennage est payant (230 euros pour deux semaines, 285 euros pour trois semaines sur Dom’sitting).

 Rendez la tâche des voleurs plus difficile

Hormis dans quelques cas exceptionnels, les malfrats évitent de rester trop longtemps sur les lieux : un cambriolage dure rarement plus d'une vingtaine de minutes. Rangez donc tout ce qui pourrait les aider à gagner du temps, notamment les objets permettant de briser une fenêtre ou d'enfoncer une porte. Renforcez votre serrure : si votre cylindre (le dispositif dans lequel vous enfoncez la clé) dépasse de la porte, on peut facilement le retirer et casser la porte. Grâce à un protecteur de cylindre, le travail des cambrioleurs devient moins facile et plus bruyant.

D’autres mesures de sécurité sont recommandées, mais plus coûteuses : poser une serrure trois points (le prix est de quelques centaines d'euro) pour retarder le temps d’ouverture de la porte ou, mieux, installer une porte blindée (comptez entre 2 000 et 4 000 euros pour une résistance optimale).

Cachez bien vos objets précieux

Dissimuler vos bijoux ou votre argent liquide dans un tiroir ou sous vos vêtements ? Une fausse bonne idée, à moins que vous n'ayez affaire à un voleur débutant. Les boîtes de conserve, les paquets vides de céréales ou vos chaussettes sont des endroits bien connus des cambrioleurs. Pensez à des cachettes plus insolites : à l’intérieur d’une tringle à rideaux, enveloppés dans un papier alu dans le frigo, sous les produits d'hygiène féminine, dans un sac sous l’évier, derrière le réfrigérateur, à l’intérieur d’une fausse prise de courant... Voilà quelques idées des internautes.

Un autre conseil : placez des bijoux sans grande valeur et de petites quantités d’argent dans des endroits faciles à trouver. Les cambrioleurs croiront qu’ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient et partiront en laissant les objets les plus précieux.

Faites appel à la police ou à la gendarmerie

Pour éviter les risques de cambriolage pendant l’été, il est possible de faire surveiller son domicile par les services de police ou de gendarmerie dans le cadre de l’opération Tranquillité vacances.

Pour profiter du service, il suffit de s'inscrire en téléchargeant le formulaire de demande individuelle, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur. Vous devrez ensuite le déposer au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie la plus proche. Policiers ou gendarmes effectueront ainsi des rondes régulières près de chez vous. Cela ne vous protégera pas à 100% des éventuels cambrioleurs, mais ces patrouilles ont pour but de les dissuader. Le service est totalement gratuit.