VIDEO. Les petites contrariétés du repas de Noël

L'équipe de France 2 s'est intéressée aux questions qui fâchent le plus pendant le repas de fête en famille. Décryptage.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Pour les fêtes, les retrouvailles en famille sont de mises. Attention, un invité surprise peut faire irruption à tout moment et gâcher ce moment si particulier : le sujet politique. "Avec mon grand-père, il faut éviter la politique" , lance une passante. Une autre préfère complètement l'éliminer,"c'est tabou sinon ça finit en pugilat", explique-t-elle.
 
Au pied du sapin, autre sujet épineux à contourner, celui des cadeaux. Pas question de montrer sa déception en public. "On peut être déçus par des cadeaux. On sourit et on va les changer la semaine suivante" , confie une jeune femme.

Ne pas mentionner les histoires de famille

Si les petits plats ne sont pas à votre goût, éviter de critiquer la cuisine au risque de fâcher l'hôte familial. "En général, ce qui plombe l'ambiance, c'est quand la dinde est froide ou trop cuite" , raconte un passant.
 
Enfin, pour un dessert sans embûches, attention à ne pas mentionner les vieilles histoires de familles. "Les histoires un peu pourries et qui ont dû mal à évoluer avec le temps", selon une passante. 
Le JT
Les autres sujets du JT
D'où vient le terme "Boxing Day" ? A l'origine, le 26 décembre était férié pour les domestiques, qui profitaient des cadeaux et des restes des repas de Noël de leurs maîtres. Depuis, c'est devenu l'occasion de soldes massives dans les magasins, et une orgie de matchs de foot et de rugby au Royaume-Uni... mais aussi de foot américain outre-Atlantique, comme le rappellent ces (tristes) fans des Tampa Bay Buccaneers.
D'où vient le terme "Boxing Day" ? A l'origine, le 26 décembre était férié pour les domestiques, qui profitaient des cadeaux et des restes des repas de Noël de leurs maîtres. Depuis, c'est devenu l'occasion de soldes massives dans les magasins, et une orgie de matchs de foot et de rugby au Royaume-Uni... mais aussi de foot américain outre-Atlantique, comme le rappellent ces (tristes) fans des Tampa Bay Buccaneers. (AL MESSERSCHMIDT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)