Paris : après le marché de Noël, la mairie veut supprimer la grande roue sur la place de la Concorde

La maire de Paris va déposer une proposition pour supprimer la grande roue d'ici l'été 2018. Elle veut "restaurer la perspective visuelle qui relie l'Arc de Triomphe au Louvre, tout en facilitant la circulation des piétons".

 La grande roue Marcel Campion sur la place de la Concorde, à Paris, en janvier 2017.
 La grande roue Marcel Campion sur la place de la Concorde, à Paris, en janvier 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Après le marché de Noël des Champs-Élysées, supprimé par la Mairie de Paris, Anne Hidalgo ne veut plus de la grande roue du "roi des forains", Marcel Campion, sur la place de la Concorde, rapporte France Bleu Paris jeudi 9 novembre, confirmant une information de RTL. La maire de la capitale va déposer une proposition lundi 20 novembre 2017 au Conseil de Paris pour supprimer la grande roue d'ici l'été 2018.

Il y a un an, explique-t-on à la mairie, les conseillers de Paris ont voté un vœu pour que l'installation de la grande roue sur la place de la Concorde soit remise en débat à l'automne 2017. 

L'exécutif municipal tiendra parole en organisant ce débat lors du Conseil de Paris du 20 novembre.

La mairie de Paris

à franceinfo

Anne Hidalgo estime que ce manège qui trône depuis 1993 sur le bord de la place de la Concorde entre l'Arc de triomphe et le Louvre défigure le paysage urbain.

Restaurer la perspective et faciliter la circulation 

La mairie souhaite ainsi que la place de la Concorde "retrouve son caractère patrimonial" : "Il s'agit de restaurer la perspective visuelle historique qui relie l'Arc de Triomphe au Louvre, tout en facilitant la circulation des piétons dans ce secteur très touristique."

Un feuilleton judiciaire empoisonne les relations entre la mairie et Marcel Campion. La justice s'interroge sur une convention octroyée en 2015 à ce dernier pour installer son manège sur la place de la Concorde. Mis en examen en mai dernier pour recel de favoritisme et abus de biens sociaux, il a demandé début octobre l'audition de la maire Anne Hidalgo.

Marcel Campion dénonce par ailleurs l'ouverture en mai 2018 d'un grand parc d'attraction dans le Bois de Boulogne au Jardin d'acclimatation, propriété de la mairie de Paris et dont la société détenue par Bernard Arnault, LVMH, est le concessionnaire.