Europol : un calendrier de l'Avent particulier

Parmi les nombreux calendriers de l'Avent, un a retenu l'attention, jugé par certains de mauvais goût, il est en tout cas inédit. C'est celui d'Europol, l'Office européen de police.

Voir la vidéo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Derrière les cases de ce calendrier de l'Avent, point de chocolats, mais les portraits de 24 fugitifs parmi les plus recherchés d'Europe. Grâce à ce concept, Europol, l'Office de police européen, espère relancer certaines enquêtes au point mort. Aujourd'hui, à la case du 10 décembre, c'est un suspect français qui apparaît, il s'agit de Karim Ouali. En avril 2011, cet aiguilleur du ciel aurait assassiné à la hache l'un de ces collègues dans la tour de contrôle de Bâle-Mulhouse. Il est introuvable depuis 5 ans.

Consulté plus de 150 000 fois

Cette campagne de communication est diffusée sur le site internet "Most Wanted", le grand public peut y consulter d'autres portraits de criminels en fuite et signaler leur présence. "Le site 'Most wanted', sous l'égide d'Europol, avait inscrit 47 individus. Sur ces 47 individus, 24 ont été interpellés et parmi ces derniers neuf personnes ont été interpellées via les informations du grand public donné sur le site", explique Christophe Foissey, chef de la brigade nationale de recherche des fugitifs. Depuis le 1er décembre, le calendrier Europol a déjà été consulté plus de 150 000 fois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Karim Ouali.
Karim Ouali. (BRIGADE NATIONALE DE RECHERCHE DES FUGITIFS)