Budget : ces villes qui réduisent les dépenses de Noël

France 2 se penche sur les économies réalisées par les villes en réduisant le budget de Noël.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

La féérie des illuminations sur les Champs Élysées ? C'est 800 000 euros pour la ville de Paris. La capitale a maintenu son budget, mais de plus en plus de villes rognent sur ce budget. Ainsi, à Lanester (Morbihan), les lumières de Noël ne brillent que dans le centre-ville. "On n'est pas dans la fête de Noël", regrette une habitante. Mais la commune a réussi à économiser 32 000 euros.

Des habitants divisés

À Reims (Marne), la grande roue devenue un incontournable de Noël a cette année disparu du paysage. La mairie s'est ainsi privée d'une dépense de 100 000 euros. "Aujourd'hui quand on refait une voierie c'est entre 600 000 et un million d'euros donc 100 000 euros c'est une partie d'un trottoir qu'on doit rénover aujourd'hui", explique Arnaud Robinet, maire LR de la ville. Sur le marché de Noël, l'absence de la grande roue divise les promeneurs.
Ailleurs, comme à Louviers (Eure), c'est le budget cadeaux pour les enfants qui a été raboté. Le livre offert a été maintenu face à la grogne des parents, mais ne coute plus que 0,80 euro au lieu des 10 euros habituels. "On ne peut pas dépenser l'argent que nous n'avons plus. Ce qui compte, c'est qu'il y ait un livre", lance François-Xavier Priolland, mire UDI de Louviers. Mais certains parents d'élèves envisagent de refuser les livres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un père Noël à Berlin (Allemagne), le 28 novembre 2015.
Un père Noël à Berlin (Allemagne), le 28 novembre 2015. (GREGOR FISCHER / DPA / AFP)