J'ai testé pour vous : la Dordogne en canoë

Chaque année, la Dordogne voit passer près de 400 000 canoës.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette grande base, d'où partent chaque jour jusqu'à 250 canoës, sera le point de départ de cette journaliste de France 2 qui a testé la descente de la Dordogne en canoë. Ici, une famille vient régulièrement. "Il faut impérativement mettre de la crème solaire, porter un chapeau, idéalement une chemise et il faut aussi souvent se mouiller le cou pour éviter l'hydrocution", explique ce jeune homme qui à l'habitude.

Gilet de sauvetage obligatoire

Dans les canoës, les gros bidons blancs servent à garder les affaires étanches. Pour louer une embarcation, il est indispensable de savoir nager, ce qui ne dispense pas du gilet de sauvetage. "Le Dordogne comporte des risques, vous pouvez chavirer et avoir une hydrocution ou subir une crampe et ne plus pouvoir nager, c'est pour ça qu'il faut garder le gilet de sauvetage pendant toute la descente", indique ce loueur. Autres accessoires à prévoir sous les vêtements de sport : un maillot de bain, pas de tongs, mais des chaussures qui tiennent aux pieds et des lunettes de soleil.

Le JT
Les autres sujets du JT
grand mere canoe
grand mere canoe (FRANCE 2)