"Il pleut des météorites tous les jours sur Terre"

Qu'est-ce qu'une météorite ? Ces objets célestes, lorsqu'ils sont de petite taille, peuvent-ils être dangereux ? Les réponses d'un spécialiste d'astronomie, Bernard Melguen.

Un employé du Muséum national d'histoire naturelle présente une météorite de 5,2 kilos retrouvée dans l'Essonne, le 14 juin 2012 à Paris.
Un employé du Muséum national d'histoire naturelle présente une météorite de 5,2 kilos retrouvée dans l'Essonne, le 14 juin 2012 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)
Propos recueillis parFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Stupeur et tremblements. Une pluie de météorites dans l'Oural, en Russie, a fait près de mille blessés, vendredi 15 février, dont trois graves. Cet événement, rare, est d'autant plus impressionnant que de nombreux habitants l'ont filmé. On peut voir sur les vidéos une traînée dans le ciel, puis un éclair lumineux intense et enfin, une déflagration correspondant, sans doute, à l'impact d'un bout de météorite au sol.

Vous ne connaissez rien aux météorites, mais elles vous fascinent ? Francetv info a interrogé un spécialiste du sujet, Bernard Melguen, auteur de Les météorites, messagères de l'espace.

Pouvez-vous nous rappeler ce qu'est une météorite, et quelle est la différence avec un astéroïde ou une comète ?

Bernard Melguen : Les météorites correspondent au nom que l'on donne aux astéroïdes une fois qu'ils ont atteint l'atmosphère terrestre. Les astéroïdes, ce sont des cailloux, pouvant mesurer de 2 cm à 50 km de diamètre, qui se promènent entre Mercure et Jupiter et tombent parfois sur la planète Terre. Il faut se représenter un troupeau de roches flottant dans le système solaire depuis sa création, il y a 4,56 milliards d'années et dont, par moments, quelques têtes de bétail se détacheraient. Dans leur périple, certaines passent à proximité de la Terre et finissent par tomber dessus, du fait de l'attraction gravitationnelle.

Il existe trois sortes de météorites : des pierres rocheuses, comme du basalte ; du fer pur, mêlé avec du nickel ; et plus rarement, des pierres arrachées de la planète Mars ou de la Lune lors d'une collision avec un astéroïde. Il ne faut donc pas les confondre avec des comètes, sortes de boules de neige sale qui viennent des confins du système solaire et tournent autour du Soleil.

Une pluie de météorites, est-ce rare ?

On estime que chaque année, 100 000 à 200 000 tonnes de météorites tombent sur la Terre, donc il en pleut tous les jours ! Mais 90% de ces météorites, dont les étoiles filantes, sont des fragments très petits, parfois de quelques millimètres seulement.  Si vous marchez dans la rue un certain temps, vous aurez forcément de la poussière météoritique qui s'accumule dans vos poches !

Les vidéos tournées vendredi près de Tcheliabinsk (Russie) sont impressionnantes, notamment en raison de l'éclat lumineux. Difficile à croire qu'une météorite n'est pas dangereuse !

Dans des cas exceptionnels, elles peuvent l'être. C'est le cas de celle qui a percuté le Yucatan (Mexique) il y a 65 millions d'années, et dont l'impact a précipité la disparition des dinosaures. Mais à ce jour, dans l'histoire récente, aucun décès lié à une chute de météorite n'a été établi officiellement. Tout au plus, certains affirment qu'un chien aurait été tué à Nakhla, en Egypte, dans les années 1910, mais il est impossible de le prouver.

Plus que l'objet en lui-même, c'est la vitesse de la météorite qui peut se révéler dangereuse. Une météorite se déplace en moyenne à 20 ou 30 km/s. Même si l'atmosphère terrestre la freine, le choc avec la Terre est très puissant. En revanche, la pierre en elle-même ne présente pas de risque toxique pour l'homme, vous pouvez la ramasser sans crainte.

Quant à la lumière qui jaillit sur les vidéos, elle ne correspond pas à du feu. La météorite ne brûle pas vraiment. Il s'agit en fait d'un processus d'ionisation au contact avec l'oxygène contenu dans l'air, un peu comme une décharge dans un tube à néon. D'où sa couleur blanche et presque aveuglante, qui peut être vue à des centaines de kilomètres à la ronde. 

Ce soir, un astéroïde va frôler la Terre. Les deux événements sont-ils liés ? Faut-il s'inquiéter ?

Je ne pense pas qu'il y ait de lien entre l'astéroïde 2012 DA14 et cette pluie de météorites en Russie. Mais quelle coïncidence étonnante ! Ce qui va se passer ce soir, c'est qu'un astéroïde va passer à moins de 30 000 km de notre planète, mais ne va pas s'écraser dessus. Il n'y a aucun danger. Si le ciel est dégagé, les astronomes amateurs pourront même voir ce corps se déplacer.

Cela dit, il est rare qu'un astéroïde passe aussi près, puisque certains satellites géostationnaires, comme ceux qui servent pour les prévisions météorologiques, "flottent" à 36 000 km au-dessus de nous. 

Où peut-on trouver des fragments de météorites sur Terre ?

Le monde grouille de chasseurs de météorites, car il y a un vrai marché. Non seulement les fragments sont conservés par des collectionneurs, mais certains peuvent aussi être achetés par des laboratoires, qui regrettent d'ailleurs que les prix soient si élevés... Les pierres originaires de Mars sont les plus chères, leur prix est cent fois plus élevé que celui de l'or. J'aime particulièrement les météorites ferreuses, car une fois traitées à l'acide et polies, elles dessinent des figures extraterrestres, qu'on appelle "figures de Widmanstaetten".

Il y en a partout, mais en ce moment, c'est surtout en Antarctique qu'on en découvre le plus, car sur la glace bleue, leur couleur noirâtre se repère bien. Les autres eldorados sont les grands déserts, comme le Sahara, celui du Yémen ou le plateau de l'Atacama, au Chili.