Fête du pain : Amédée Hiault, le paysan boulanger

Toute cette semaine, les boulangeries traditionnelles sont à l'honneur. Rencontre avec un artisan qui veut tout maîtriser : récolte, cuisson, vente.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aujourd'hui, Amédée Hiault doit livrer 70kg de pain d'ici la fin de journée. Dans sa boulangerie, on est loin des fabrications industrielles : il ne produit qu'une forme de pain, déclinée aux céréales ou aux fruits. "Je fais des pains paysans, plus gros, qui auront plus de goût", explique-t-il au micro de France 2.

50km pour acheter du pain

À 36 ans, Amédée Hiault est un paysan boulanger. Il y a 10 ans, il a repris l'exploitation de ses parents et a converti les 80 hectares en culture biologique. "On va dégager moins de chiffre, mais on a aussi moins de dépenses", confie-t-il. Ses céréales, il les vend même à un boulanger, qui privilégie les fournisseurs locaux. Pour maîtriser son activité, il a même installé un moulin au cœur de sa ferme : il transforme lui-même son blé en farine. Ensuite, il cuit son pain dans un four chauffé au bois. Sa production de pain représente 20% de ses revenus, il le vend à 4,20 euros le kilo. Et certains clients font 50km pour venir chercher leur pain ici.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des baguettes de pain au Salon de la qualité alimentaire de Midi-Pyrénées, au parc des expositions de Toulouse (Haute-Garonne), le 10 décembre 2011.
Des baguettes de pain au Salon de la qualité alimentaire de Midi-Pyrénées, au parc des expositions de Toulouse (Haute-Garonne), le 10 décembre 2011. (LANCELOT FREDERIC / SIPA)