Eure-et-Loir : les mystères de la cathédrale de Chartres

A l'occasion de sa série estivale sur les monuments historiques, France 3 nous fait découvrir cette cathédrale qui attire des pèlerins venus des quatre coins du monde.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Chaque année, la cathédrale de Chartres (Eure-et-Loir) accueille un million de visiteurs venus du monde entier.

Avec sa façade gothique du XIIIe siècle, ce monument est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. 350 ans séparent la construction des deux clochers dissemblables. "L'une date de la fin de l'époque romane, on est vers 1 150, tandis que l'autre est édifiée dans les années 1 500, dans un style très ouvragé, le style gothique flamboyant", explique Gilles Fresson, historien-coordinateur de la cathédrale de Chartres.

Des pèlerins du monde entier

La cathédrale de Chartres est également célèbre pour ses vitraux de couleur bleue qui ont fait la renommée mondiale de sa ville : 175 vitraux du Moyen Âge sur 2 500 mètres carrés d'ouverture vers la lumière.

La cathédrale attire aussi pour sa relique : un voile de soie, précieusement exposé dans la nef principale aurait appartenu à la Vierge Marie. C'est pour vénérer Marie que des pèlerins du monde entier affluent à Chartres.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale de Chartres. Construite en 1145, elle est ravagée par un incendie en 1194, avant d'être reconstruite. Sa chatoyante parure de vitraux est en très bon état. 
La cathédrale de Chartres. Construite en 1145, elle est ravagée par un incendie en 1194, avant d'être reconstruite. Sa chatoyante parure de vitraux est en très bon état.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)