Deux girafes sont mortes à cause du stress au zoo polonais de Lodz.
Deux girafes sont mortes à cause du stress au zoo polonais de Lodz. (NIGEL TREBLIN / DDP)

Les girafes ont beau avoir l'air paisible, elles sont loin d'être placides. Deux d'entre elles sont mortes au zoo de Lodz (Pologne) après que des individus ont ravagé une partie des lieux et les ont physiquement menacées, indique Le Dauphiné.com, lundi 14 mai. "Des vandales non identifiés ont pénétré dans le parc dans la nuit de samedi 12 mai à dimanche", écrit le site. "Ils ont cassé des bancs, des panneaux d’orientation et des sculptures et en ont lancé des morceaux en direction des animaux." Les gardiens n'ont rien remarqué.

La première girafe, une femelle âgée de 3 ans, est morte quelques heures après l'incident. "Son autopsie a permis de constater la fissure d’une valvule et des ecchymoses au cœur, qui témoignent d’un grand stress", a expliqué Wlodzimierz Stanislawski, directeur adjoint du jardin zoologique de Lodz. L'autre, malade avant les faits, a été retrouvée morte lundi matin. "Le stress a pu l’achever, a-t-il poursuivi. Les girafes sont extrêmement farouches. Chaque tension provoque chez elles une réaction de fuite. Elles réagissent de la même manière à chaque bruit inhabituel."