Découverte : les Seabubble voleront au-dessus de la Seine

Ce sont des engins particuliers, mi-auto, mi-bateau ailé. C'est peut-être notre futur taxi volant pour faciliter nos déplacements. Le Seabubble est capable de survoler l'eau sans faire de vague et sans émission de CO2. Les premiers modèles devraient arriver en 2018.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont décidé de faire de la mer une piste de décollage. Le Seabubble est un objet volant, un transport urbain électrique, autosuffisant, écologiquement responsable. "Il faut cesser dans les grandes villes d'avoir toutes ces voitures, ces gaz d'échappement. Il faut se réapproprier les fleuves, les lacs. Le fantasme absolu est de voler au-dessus des plans d'eau sans faire de vagues, sans bruit et sans pollution", explique Alain Thébault, co-concepteur du Seabubbles.

Mélange entre une voiture de luxe et un bateau

Le bateau à l'étude depuis plus d'un an s'élève sur l'eau grâce à ses ailes. D'ici quelques mois, le Seabubble ressemblera à un mélange d'une voiture de luxe et d'un bateau. Sur les quais de Seine, il s'amarrera à des docks qui produiront leur propre énergie grâce au courant du fleuve. Pour l'instant l'équipe teste le module à La Ciotat (Bouches-du-Rhône) pour trouver les réglages parfaits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Projet du Seabubbles d\'Alain Thebault
Projet du Seabubbles d'Alain Thebault (Seabubbles)