De l'intérêt d'apprendre à parler à son perroquet. Une Japonaise a retrouvé mardi 1er mai son oiseau égaré, l'animal ayant réussi expliquer à la police l'adresse exacte de sa propriétaire. L'oiseau s'était envolé dimanche matin de son domicile, à Sagamihara, à l'ouest de Tokyo, et s'était posé peu après sur l'épaule d'un client d'un hôtel des environs, avant d'être amené à la police.

Mardi soir, le perroquet a subitement répété trois fois de suite le nom de sa ville et de son arrondissement de résidence, selon un porte-parole de la police locale. Il a ensuite prononcé distinctement les numéros du pâté de maison et du domicile de sa maîtresse devant trois policiers aux aguets. 

Sa propriétaire, une sexagénaire, avait quelque temps auparavant perdu définitivement un autre perroquet. Aussi avait-elle pris ses précautions. "Elle avait enseigné son adresse à ce perroquet après l'avoir acheté il y a deux ans", a expliqué le porte-parole de la police. Avant d'être rapporté à sa maîtresse, l'oiseau a même eu le temps de donner aux policiers son nom, Piko-chan."Il a dit 'Tu es mignon, Piko-chan'", a raconté le porte-parole. Malin mais pas très modeste, ce perroquet.