Des pêcheurs ont découvert des pélicans morts au large des plages de Piura et de Lambayeque, dans le Nord du Pérou, le 30 avril 2012.
Des pêcheurs ont découvert des pélicans morts au large des plages de Piura et de Lambayeque, dans le Nord du Pérou, le 30 avril 2012. (REUTERS / FTVI)

De quoi souffre la faune maritime du Pérou ? C'est la question que se posent des scientifiques après la mort de centaines de pélicans ces derniers jours. Quelque 538 oiseaux ont été retrouvés morts sur des plages du nord du pays, aux alentours de la ville de Chiclayo, rapporte lundi 30 avril la BBC (article en anglais). Les médias locaux évoquent, eux, 1 200 spécimens décimés dans cette région.

(Reuters / Francetv info)

Parmi les thèses évoquées, un virus ou les conséquences d'un forage pétrolier en pleine mer arrivent en tête. Selon les premiers éléments de l'enquête, rien n'indique toutefois que les oiseaux sont morts en mer. Des tests supplémentaires doivent être effectués. 

54 fous à pieds bleus, 5 lions de mer, une tortue...

Les autorités péruviennes se disent "extrêmement préoccupées" par cette hécatombe. D'autant que les scientifiques ont également découvert, sur cette même plage, les carcasses de 54 fous à pieds bleus, cinq lions de mer et d'une tortue. 

Ces étranges découvertes interviennent quelques temps après l'échouement de plus de 800 dauphins, entre janvier et avril, sur les plages de Lambayeque, dans cette même région.