Le chef étoilé David Faure pose au-dessus d'un "crémeux de maïs, foie gras poêlé", accompagné de ses grillons, le 23 avril 2013 à Nice (Alpes-Maritimes).
Le chef étoilé David Faure pose au-dessus d'un "crémeux de maïs, foie gras poêlé", accompagné de ses grillons, le 23 avril 2013 à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

Bon appétit bien sûr ! Des vers croustillants s'échappent d'un "petit pois carré", des grillons sont pris en inclusion dans des demi-sphères de gelée de whisky. Voici quelques-unes des surprises du tout nouveau menu proposé par David Faure, chef étoilé au Michelin depuis 2010, installé à Nice (Alpes-Maritimes). 

Dans ce menu "Alternative Food" à 59 euros, des vers de farine déshydratés sont plantés au milieu d'un petits pois-carottes revisité. Le "croustillant de grillons au sarrasin" qui accompagne le foie gras poêlé et sa "neige de pop-corn" passe presque tout seul. Toutes ces petites bêtes proviennent d'un élevage bio toulousain, Micronutris, le seul en Europe à produire des insectes destinés à l'alimentation humaine.

"Inclusion de grillons en bubble au whisky" figure désormais à la carte du chef étoile David Faure. Photographie réalisée le 23 avril 2013 à Nice (Alpes-Maritimes).
"Inclusion de grillons en bubble au whisky" figure désormais à la carte du chef étoile David Faure. Photographie réalisée le 23 avril 2013 à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

Le produit est coûteux. Il faut compter 1 250 euros le kilo de grillons déshydratés ou de vers. David Faure ne veut pas "choquer pour choquer" mais "faire prendre conscience que les insectes peuvent être une alternative en matière alimentaire". Non sans malice, il rappelle que "selon des études très sérieuses, les Européens mangent déjà 500 g d'insectes par an" en ingérant "des produits agroalimentaires comme les confitures ou la farine, dans lesquels on trouve toujours des fragments d'insectes".