Des cabines téléphoniques transformées en mini-bibliothèques

En Allemagne, Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et désormais à Prague, en République Tchèque, les cabines publiques connaissent une deuxième vie.

La première de ces mini-bibliothèques a été inaugurée jeudi 9 janvier dans un hôpital de Prague, la capitale tchèque.
La première de ces mini-bibliothèques a été inaugurée jeudi 9 janvier dans un hôpital de Prague, la capitale tchèque. (MICHAL CIZEK / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avec le boom des portables, les cabines téléphoniques sont peu à peu tombées en désuétude. Mais deux jeunes Tchèques ont décidé de leur insuffler une nouvelle vie en les transformant en mini-bibliothèques. La première a été inaugurée jeudi 9 janvier dans un hôpital de Prague, la capitale.

"Mon cousin qui étudie dans une école technique nous a dit comment monter les étagères, ma grand-mère nous a apporté un sac plein de livres, jetés par leurs propriétaires", raconte Monika Serbusova, 27 ans, co-auteur du projet. Sept cents livres leur ont déjà offerts et ils ont obtenu le soutien d'un opérateur local du téléphone.

"Le plan consiste à installer à Prague neuf cabines avec des mini-bibliothèques, pour voir quel succès elles rencontrent auprès du public", a déclaré à l'AFP Lucie Jungmannova, porte-parole de l'opérateur Telefonica Czech Republic, qui gère plus de 13 000 cabines à travers le pays.

Des initiatives similaires à travers le monde

Monika Serbusova dit s'être inspirée de projets similaires qui ont vu le jour en Grande-Bretagne où British Telecom, propriétaire des fameuses cabines rouges, a même lancé une opération appelée Adopt a Kiosk (adoptez une cabine téléphonique) pour leur donner une seconde vie. Aux Etats-Unis et en Allemagne aussi, les livres envahissent les cabines désertées.

Un habitant du village de Marton cum Grafton, dans le Yorkshire du Nord (Grande-Bretagne), profite avec ses enfants d'une cabine téléphonique transformée en bibliothèque, le 9 octobre 2010.
Un habitant du village de Marton cum Grafton, dans le Yorkshire du Nord (Grande-Bretagne), profite avec ses enfants d'une cabine téléphonique transformée en bibliothèque, le 9 octobre 2010. (NIGEL RODDIS/REUTERS)

A Money Island aussi (Connecticut, Etats-Unis), la trentaine d'âmes qui occupe ce coin reculé peut emprunter des livres dans une cabine téléphonique désaffectée depuis 2006.
A Money Island aussi (Connecticut, Etats-Unis), la trentaine d'âmes qui occupe ce coin reculé peut emprunter des livres dans une cabine téléphonique désaffectée depuis 2006. (MICHELLE MCLOUGLIN/AP/SIPA/AP)

Les "red telephone boxes" anglaises s'exportent, comme ici à Michendorf (Allemagne), où plus de 250 livres sont à la disposition des habitants depuis avril 2013.
Les "red telephone boxes" anglaises s'exportent, comme ici à Michendorf (Allemagne), où plus de 250 livres sont à la disposition des habitants depuis avril 2013. (BERND SETTNIK/MAXPPP)

Les habitants de Buxtehude (Allemagne) peuvent troquer gratuitement leurs livres contre l'un de ceux posés sur les étagères de cette cabine-bibliothèque installée en 2004.
Les habitants de Buxtehude (Allemagne) peuvent troquer gratuitement leurs livres contre l'un de ceux posés sur les étagères de cette cabine-bibliothèque installée en 2004. (INGO WAGNER/DPA)

Même chose à quelques kilomètres de là, à Feock.
Même chose à quelques kilomètres de là, à Feock. (STUART CLARKE/REX FEA/REX/SIPA)

L'achitecte John Locke a imaginé en 2012 un système d'étagères à installer dans les cabines new-yorkaises.
L'achitecte John Locke a imaginé en 2012 un système d'étagères à installer dans les cabines new-yorkaises. (KRISTINE PAULUS/FLICKR CC)

Deux artistes, Benoît Deseille et Benedetto Bufalino, ont installé un aquarium dans une cabine téléphonique de Lyon, à l'occasion du Festival des lumières, en 2008.
Deux artistes, Benoît Deseille et Benedetto Bufalino, ont installé un aquarium dans une cabine téléphonique de Lyon, à l'occasion du Festival des lumières, en 2008. (WENN/SIPA/SIPA USA)