Twitter et littérature, c'est la conversation que David Pujadas a eu avec Bernard Pivot sur le plateau du journal de 20H de France 2 ce mercredi 1er mai. Le fameux réseau Twitter, plébiscité par les jeunes et par les moins jeunes maintenant, a vu un des grands avocats de la langue française le défendre.

Grâce aux tweets, ces messages qui ne peuvent dépasser 140 signes, Bernard Pivot a redécouvert le plaisir de faire court : "Pourquoi ne me servirais-je pas des géniales inventions des jeunes générations alors qu'eux-mêmes se servent des inventions des générations qui nous ont précédées". "Moi je respecte la syntaxe, l'orthographe et la ponctuation," ajoute-il.L'homme, suivi par plus 110 000 personnes sur twitter, publie un nouveau livre Les tweets sont des chats, mais avoue que qu'on est loin de la littérature

Bernard Pivot. Enregistrement de Vivement Dimanche Special Bernard Pivot, presente par Michel Drucker sur FR2. Paris, FRANCE-24/05/2011
Bernard Pivot. Enregistrement de Vivement Dimanche Special Bernard Pivot, presente par Michel Drucker sur FR2. Paris, FRANCE-24/05/2011 (BENAROCH / SIPA)