Une toile de Gustave Courbet découverte dans les collections d'un musée à Granville

Un tableau inédit de Gustave Courbet intitulé La vue sur le Lac Léman, peint en 1876, a été découvert au milieu des collections du Musée d’art et d’histoire de Granville, dans la Manche.

Le tableau inédit de Gustave Courbet.
Le tableau inédit de Gustave Courbet. (Musée d'art et d'histoire de Granville)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une découverte surprenante a été réalisée à Granville, dans la Manche, rapporte France Bleu Cotentin : un tableau inédit de Gustave Courbet qui se cachait au milieu des collections du Musée d’art et d’histoire de Granville a été découvert.

La toile a été authentifiée par un spécialiste du peintre mercredi 1er mars.
Le tableau s'intitule La vue sur le Lac Léman et a été peint en 1876. Très peu exposé, il dormait dans les collections du Musée d'art et d'histoire.
"Il est bien signé de la main du grand maître du XIXe siècle, Gustave Courbet", souligne France Bleu Cotentin.

Très peu de tableaux de cette période de la vie de Courbet

Le tableau avait été donné au musée de Granville en 1892 par un collectionneur granvillais, Louis Boisnard, avec deux autres tableaux. Tous portant la signature "Courbet". Après la Seconde Guerre mondiale, le musée s'est centré sur l'art et l'histoire de Granville. La vue sur le Lac Léman n'a quasiment jamais été exposé, contrairement à un autre tableau donné en même temps qui s'intitule La Cascade.

En 2016, l'équipe du musée Anacréon de Granville décide de présenter une exposition "côté coulisses" sur le travail d'enquête autour des tableaux. Elle se penche sur ces toiles qui portent la signature Courbet, notamment La Cascade. À la surprise générale, le musée s'aperçoit que l'oeuvre n'est pas un Courbet, mais qu'il est attribué à un de ses proches collaborateurs. En revanche, La vue sur le lac Léman est bien de la main du maître, comme l'a confirmé Bruno Mottin, conservateur au centre de recherche et de restauration des musées de France et spécialiste de Gustave Courbet.

"C'est une surprise et une très bonne nouvelle", se réjouissent les conservatrices des musées de Granville car dans les collections publiques en France, il y a très peu de tableaux de cette période de la vie de Courbet. La toile va être analysée pour voir s'il faut la restaurer ou si elle peut être exposée rapidement à Granville.