VIDEO. "Edouard Philippe, mon pote de droite" : l'auteur du documentaire raconte son camarade de classe devenu Premier ministre

Le réalisateur Laurent Cibien a suivi Edouard Philippe dans sa campagne pour conserver son fauteuil de maire du Havre, en 2014. Son documentaire est diffusé mardi sur France 3, au lendemain de la nomination de son copain de lycée au poste de Premier ministre.

franceinfo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

En 2014, le réalisateur Laurent Cibien a filmé son copain du lycée Edouard Philippe dans sa campagne pour conserver son fauteuil de maire du Havre. Il en a fait un documentaire nommé Edouard Philippe, mon pote de droitediffusé mardi 16 mai sur France 3 (23h10), au lendemain de la nomination du député-maire LR au poste de Premier ministre. Invité de franceinfo mardi matin, Laurent Cibien s'est dit surpris de cette nomination. "Je ne m'y attendais pas spécialement, même pas du tout", raconte-t-il.

"Je voulais essayer de comprendre"

"On était copains de lycée, juste après le bac, se souvient-t-il. On s'est perdus de vue un moment. Je n'avais pas le projet de faire un film, je ne suis pas du tout spécialisé dans la politique. J'ai repris contact avec lui."

Je voulais essayer de comprendre comment ça marchait : le monde politique, la politique, un parti politique, comment une carrière politique se construisait... Et comme ça, au fil de l'eau, j'ai commencé à le filmer, on a commencé à travailler ensemble.

Laurent Cibien

à franceinfo

Un style sérieux-décontracté

Le maire du Havre possède sa "propre personnalité, sa propre façon de voir les choses", a souligné le réalisateur. Pour Laurent Cibien, la marque de fabrique du nouveau Premier ministre, c'est un "mélange d'une décontraction très nette mais aussi d'un sérieux. C'est quelqu'un qui travaille sérieusement, sans se prendre au sérieux. C'est en tout cas ce qu'il professe", résume-t-il.

Le Premier ministre Edouard Philippe, lors de la passation de pouvoirs, lundi 15 mai 2017 à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe, lors de la passation de pouvoirs, lundi 15 mai 2017 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)