Les sept séries "made in France" qui cartonnent à l'étranger

"Les Revenants", "Engrenages", "Braquo"... Ces séries françaises, toutes signées Canal+, ont ouvert la voie de l'exportation à l'international. Depuis, d'autres productions sont "made in France" les ont imitées.

\"Braquo\", \"Engrenages\", \"Profilage\", \"Fais pas ci, fais pas ça\", \"Les Témoins\", \"Un village français\" font partie des séries françaises qui s\'exportent bien.
"Braquo", "Engrenages", "Profilage", "Fais pas ci, fais pas ça", "Les Témoins", "Un village français" font partie des séries françaises qui s'exportent bien. (FRANCE TELEVISIONS / CANAL+ / TF1)
avatar
Camille AdaoustFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Game of ThronesMad MenHouse of Cards... Les séries nominées pour les Emmy Awards ont été révélées, jeudi 16 juillet, et sans surprise, les grands succès mondiaux sont au rendez-vous. Pourtant, en coulisses, d'autres séries font leurs preuves à l'international. Certaines sont même françaises. Le "made in France" séduit en effet les télévisions étrangères depuis quelques années, comme le souligne le graphique ci-dessous :

Entre 2006 et 2013, l'exportation des séries hexagonales a augmenté de 15%. "La tendance va se confirmer sur les résultats de l'année 2014", indique Mathieu Béjot, délégué général de TV France International, l'association des exportateurs de programmes audiovisuels français, contacté par francetv info.  

Les raisons de cet essor sont multiples. "Les séries françaises ont été profondément renouvelées. Elles sont plus dans l’air du temps, on sort de la caricature française du héros qui sauve la société", souligne Mathieu Béjot. Les séries françaises se sont également alignées face aux standards de qualité de leurs concurrents étrangers. Et désormais, "la fiction française n’a pas à rougir par rapport à ses concurrents internationaux". Mais quelles sont donc ces séries françaises qui cartonnent à l'étranger ?

"Engrenages"

Les héros de la série \"Engrenages\", produite par Canal+.
Les héros de la série "Engrenages", produite par Canal+. (STEPHANE GRANGIER / SIMON TOUPET / CANAL+)

"Engrenages a marqué un renouveau dans les séries françaises", souligne Mathieu Béjot. C'était il y a 10 ans. Lancée en 2005, la série policière de Canal+ va même avoir droit à sa version américaine, après 5 saisons en France. Aux Etats-Unis, la chaîne Showtime et les studios Endemol Shine s'attellent à la production d'une adaptation nommée Spiral. Engrenages confirme ainsi son succès chez les anglo-saxons. Au Royaume-Uni, la chaîne BBC4 diffuse Engrenages depuis 2006 et a même participé à la production de plusieurs saisons. La série de Canal+ est disponible au total dans 90 pays, notamment sur les services de VOD Netflix et Hulu.

"Les Revenants"

Ana Girardot joue Lucy, une \"revenante\" dans la première saison de la série, diffusée en 2012.
Ana Girardot joue Lucy, une "revenante" dans la première saison de la série, diffusée en 2012. (JEAN-CLAUDE LOTHER / CANAL+)

L’histoire de ces morts qui reviennent à la vie dans une petite ville de montagne a conquis le petit écran à partir de 2012. Progressivement, de nombreux pays ont accueilli la série, produite aussi par Canal+. Canada, Australie, Allemagne, Suède, Turquie, Egypte… Aujourd’hui, plus de 40 chaînes de nationalités différentes détiennent les droits de diffusion des Revenants.

La série s’est également exportée en Angleterre, qui est pourtant un "marché difficile d’accès pour les productions étrangères", d'après Mathieu Béjot. The Returned a connu un franc succès sur Channel 4. Et une chose en entrainant une autre, la série a eu droit aussi à un remake américain, note Télérama. Les Revenants ont également reçu l'International Emmy Awards de la meilleure série dramatique en 2013.

"Un village français"

Thierry Godard dans la saison 6 de la série \"Un village français\", diffusée en novembre 2014.
Thierry Godard dans la saison 6 de la série "Un village français", diffusée en novembre 2014. (LAURENT DENIS / FTV)

Tableau de la France sous l'occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale, Un village français a démarré en juin 2009 sur France 3. Depuis, la série a fait son chemin. "Elle a eu du succès en Allemagne, en Scandinavie. Elle a aussi été diffusée en Corée du Sud il n'y a pas longtemps", raconte Mathieu Béjot. En tout, Un village français aura été vendu dans plus de 25 pays, de l'Europe à des contrées plus lointaines telles que le Brésil, l'Australie et les Etats-Unis.

"Les Témoins"

Thierry Lhermitte, Marie Dompnier et Jan Hammenecker lors de la première saison des \"Témoins\", diffusée en mars 2015 sur France 2.
Thierry Lhermitte, Marie Dompnier et Jan Hammenecker lors de la première saison des "Témoins", diffusée en mars 2015 sur France 2. (B. BARBEREAU / FTV)

Avec Thierry Lhermitte à l'affiche, cette série policière se déroule en Normandie. Sa diffusion a commencé en mars 2015 sur France 2, mais ses épisodes sont depuis disponibles sur la plateforme Netflix. Le polar s'est également exporté en Belgique ou encore au Royaume-Uni sur Channel 4, où il a été traduit Witnesses

Outre-Atlantique, Les Témoins ont séduit le prestigieux Hollywood Reporter (en anglais), qui la place parmi les 20 séries à regarder à un rythme effréné cet été sur Netflix.

"Braquo"

Les flics de la série \"Braquo\", dont la troisième saison a été diffusée en décembre 2013.
Les flics de la série "Braquo", dont la troisième saison a été diffusée en décembre 2013. (CAPA DRAMA / CANAL+)

Nouvelle-Zélande, Brésil, Royaume-Uni, Australie, Vietnam, Croatie, Turquie, Russie... Ils font partie des 90 pays qui ont craqué pour Braquo, avec les plateformes Netflix et Hulu. L'histoire de ces trois flics de la PJ qui déraillent est encore signée Canal+. Lancée en octobre 2009, elle a depuis reçu la reconnaissance internationale. En effet, Braquo a été élue meilleure série dramatique en 2012, aux Emmy Awards Internationaux en 2012. Depuis, la série ne perd pas le rythme. "Les premiers exports – Engrenages, Les Revenants ou Braquo – continuent de bien marcher", constate Mathieu Béjot.

"Fais pas ci, fais pas ça"

L\'équipe de la série \"Fais pas ci, fais pas ça\" pour la saison 7, diffusée en décembre 2014.
L'équipe de la série "Fais pas ci, fais pas ça" pour la saison 7, diffusée en décembre 2014. (NATHALIE GUYON / FRANCE TELEVISIONS)

Le quotidien des familles Bouley et Lepic passionne également hors des frontières françaises. Si son succès a débuté sur France 2 en 2007, la série a aussi occupé les petits écrans suédois sur la chaîne SVT. "La série s'est vendue mais elle a surtout été adaptée. Beaucoup de pays ont racheté le format", décrit Mathieu Béjot. En effet, CBS développe la série pour les Etats-Unis, la Rai a lancé le tournage de la version italienne en mars dernier et enfin, Fais pas ci, fais pas ça a été adaptée en Pologne par la chaîne TVP2.

"Profilage"

Odile Vuillemin dans le rôle de Chloé Saint-Laurent, dans la saison 5 de \"Profilage\", produite en 2014.
Odile Vuillemin dans le rôle de Chloé Saint-Laurent, dans la saison 5 de "Profilage", produite en 2014. (TF1)

Ce Mentalist à la française est signé TF1. Récit des enquêtes de Chloé Saint-Laurent, criminologue, et du commandant Matthieu Pérac, Profilage est diffusée depuis 2009. "C'est une série qui marche très bien en Allemagne et qui s'est vendue en Espagne dernièrement", remarque Mathieu Béjot. La série créée par Fanny Robert et Sophie Lebarbier est aujourd'hui diffusée dans 83 pays. Parmi eux, l'Italie, la Russie, le Brésil, Israël ou encore la Serbie.