Le jeune homme victime du canular jugé homophobe de Cyril Hanouna "a été viré de chez lui"

Selon un bénévole de l'association d'aide aux homosexuels, Le Refuge, le jeune homme victime d'un canular jugé homophobe de Cyril Hanouna a été contraint de quitter son domicile familial. 

Cyril Hanouna, le 23 janvier 2016, au Parc des princes, à Paris, lors du match du PSG contre Angers.
Cyril Hanouna, le 23 janvier 2016, au Parc des princes, à Paris, lors du match du PSG contre Angers. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le jeune homme victime du "canular" jugé homophobe de Cyril Hanouna, dans l'émission Touche pas à mon poste, a été "viré de chez lui, de son domicile familial", selon Romain, un bénévole du Refuge, l'association qui aide les jeunes homosexuels en difficulté. Toujours selon ce dernier, la voix du jeune homme, qui n'avait jamais fait son coming out, a été "reconnue par sa famillle" au moment de son passage en direct.

Le Refuge avait reçu un deuxième appel de détresse du jeune homme mardi soir, après celui de la nuit de jeudi à vendredi. Cette fois-ci, "sur la ligne d'urgence" de l'association, raconte-t-il sur franceinfo, mercredi 24 mai. Désormais, "il est en sécurité", explique Romain. 

Des excuses inutiles 

Depuis le début, Le Refuge assure qu'il soutiendra le jeune homme s'il décide de porter plainte. Romain ajoute qu'il n'accepte pas les excuses de l'animateur Cyril Hanouna. "Le mal a été fait, les conséquences sont terribles. Un mea culpa 4-5 jours après," l'affaire ne passe pas, selon le bénévole de l'association qui rappelle que "le taux de suicide chez les jeunes homosexuels est 14 fois plus élevé que la moyenne". Les témoignages d'actes homophobes ont augmenté de près de 20% en France en 2016 par rapport à 2015.