VIDEO. Jean-François Copé ouvre la "3e nuit de la déprime"

Empêtré dans l'affaire Bygmalion et obligé de démissionner de la présidence de l'UMP, le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) s'est prêté au jeu de l'humoriste et organisateur de cet événement, Raphaël Mezrahi.

Voir la vidéo
France 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans la tourmente, certes, mais avec le sens de l'humour. Empêtré dans l'affaire Bygmalion et obligé de démissionner de la présidence de l'UMP, Jean-François Copé, le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne), s'est prêté au jeu de l'humoriste Raphaël Mezrahi en lançant "la 3e nuit de la déprime". Un événement organisé le 9 février aux Folies Bergères à Paris.

Copé, le visage faussement décomposé

Durant la mi-temps du match de Coupe de France entre le PSG et Nantes (victoire 2-0 des Parisiens), mercredi 11 février, les téléspectateurs de France 3 ont pu découvrir l'ancien patron de l'UMP, le visage faussement décomposé, déclarer "ouverte la 3e nuit de la déprime". Un court message suivi d'extraits de la soirée durant laquelle des artistes se sont succédé sur scène pour chanter les morceaux les plus déprimants de leur répertoire.

Jean-François Copé (à gauche) et Raphaël Mezrahi ont lancé la 3e nuit de la déprime sur France 3, mercredi 11 février.
Jean-François Copé (à gauche) et Raphaël Mezrahi ont lancé la 3e nuit de la déprime sur France 3, mercredi 11 février. ( FRANCE 3)