La double mastectomie d'Angelina Jolie a motivé les Françaises à consulter

L'actrice, exposée au risque de développer un cancer du sein, a subi en 2013 une ablation des seins préventive. 

Angelina Jolie arrive à la première du film Maléfique, le 28 mai 2014 à Los Angeles (Etats-Unis). 
Angelina Jolie arrive à la première du film Maléfique, le 28 mai 2014 à Los Angeles (Etats-Unis).  (MATT SAYLES / AP / SIPA)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sa décision, très médiatisée, n'a pas été vaine. L'actrice Angelina Jolie, qui a décidé en 2013 de subir une double mastectomie (ablation des seins) de façon préventive, a décidé de nombreuses Françaises, craignant de développer un cancer du sein, à consulter, rapporte Slate, mercredi 4 juin. Le site s'appuie les observations d'une spécialiste d'oncogénétique à Paris, publiées sur le portail d'information médicale Medscape France (en accès limité)

Le Dr Odile Cohen-Haguenauer constate que "beaucoup de personnes réellement concernées par des cas d'antécédents familiaux de cancer du sein, se sont 'débloquées'" après avoir entendu le témoignage d'Angelina Jolie. De nombreuses femmes, dont certaines très à risque, "se sont dirigées vers les consultations d'oncogénétique auxquelles elles n'osaient pas aller par déni ou par terreur". 

La médecin indique encore que les consultations ont explosé entre 2013 et 2014. Elle avance pour preuve un état des lieux de son calendrier personnel : "Je suis rendue pour mes prochains rendez-vous à juillet-août 2015", précise-t-elle, en saluant l'effet "tout à fait extraordinaire et positif" de l'intervention de l'actrice.