Yvelines : ils rêvent de restaurer "le temple de Bizet" et lancent un appel aux dons

Des passionnés de Bizet ont entrepris de racheter et de restaurer la maison de Bougival, dans les Yvelines, où le compositeur de "Carmen" a fini sa vie. À terme, ils rêvent aussi de créer un Centre européen de la musique.

La maison de Bizet, à Bougival dans les Yvelines.
La maison de Bizet, à Bougival dans les Yvelines. (ASSOCIATION LES AMIS DE GEORGE BIZET)
avatar
Anaïs Bouissou. Edité par Alexandra du BoucheronfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La maison du célèbre compositeur français George Bizet est à vendre à Bougival, dans les Yvelines. Une campagne de financement participatif a été lancée le 21 juin 2017. Elle s'achèvera le 25 octobre. Objectif : récolter près de 1,5 million d'euros. 

"Nous allons monter dans la chambre où Bizet travaillait" : le reportage d'Anaïs Bouissou

00:00-00:00

audio
vidéo

Dans son petit jardin, la maison fait face aux bords de Seine. Le baryton Jorge Chaminé fait la visite. C'est lui qui, en 2000, a fondé l'association Les Amis de George Bizet destinée à la promotion des œuvres méconnues du compositeur.  "Nous sommes en train d'ouvrir le temple de Bizet", commente-t-il en ouvrant le portail. C'est dans cette maison de quatre étages que George Bizet a passé les dernières années de sa vie et qu'il s'est éteint, dans la nuit du 2 au 3 juin 1875.

"Nous allons monter dans la chambre où Bizet travaillait, poursuit Jorge Chaminé. C'est ici qu'il a écrit les 1 200 pages manuscrites de Carmen [en 1874]". Il montre aussi le piano de Bizet, aujourd'hui désaccordé. "Ça, c'est aussi un travail de restauration qu'il va falloir faire, il est dans un état terrible", déplore le fondateur de l'association.

Objectif : 1,5 million d'euros

Les Amis de George Bizet et le Centre européen de musique se sont unis dans ce projet d'achat et de restauration de la maison de Bizet. Leur objectif : récolter 1,46 million d'euros. "L'achat de la maison de Bizet coûte 900 000 euros, détaille Jorge Chaminé, plus 560 000 euros de restauration. On a besoin de beaucoup de mousquetaires pour arriver au bout de notre rêve."

Après ce projet, ces passionnés de Bizet ont un autre rêve, encore plus fou : "En face de la chambre de Bizet, il y a ces terrains que vous voyez. C'est là où on voudrait créer ce Centre européen de la musique", confie Jorge Chaminé. Le Centre pourrait voir le jour d'ici 2022. "La musique comme thérapie, la musique liée à la médecine comme socle fondamental puisqu'il y aura des musiciens", décrit le baryton. La mairie de Bougival s'est associée à ce projet. "C'est quelque chose qui serait très beau que cette ville de Bougival rétablisse de nouveau un contact avec ce passé glorieux", estime-t-il. Coût de ce second projet : 1,5 million d'euros.

Pierre Joxe, Hubert Védrine et de nombreux artistes au comité d'honneur

De nombreuses personnalités figurent au comité d'honneur de cette campagne participative pour la "maison Carmen", comme les anciens ministres Hélène Carrère D'encausse, Hubert Védrine, Pierre Joxe (descendant de la famille Halévy-Bizet), l'écrivain et journaliste Jean Daniel, l'ancien président du Parlement euroopéen Enrique Barón Crespo, l'ancien président italien Giorgio Napolitano mais aussi de nombreux artistes comme la soprano Natalie Dessay. À Bougival, on imagine déjà un auditorium Georges Bizet dans lequel résonneraient les classiques écrits dans cette commune, 150 ans plus tôt.