Le héros de retour chez lui, à Gaza. Des dizaines de milliers de Palestiniens ont réservé un triomphe à Mohammed Assaf à son retour, mardi 25 juin, dans la bande de Gaza, après sa victoire dans le show télévisé "Arab Idol", version arabe de "La Nouvelle Star". Le chanteur de 22 ans est né à Misrata, en Libye, mais habite le camp de réfugiés de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. Il a enthousiasmé, par sa voix très pure et ses chansons pop ou patriotiques, le jury et les millions de téléspectateurs qui ont voté pour lui.

Au poste frontalier de Rafah, la police du Hamas a eu toutes les peines du monde à contenir la foule venue accueillir son héros, couronné samedi à Beyrouth face à ses concurrents syrien et égyptien. "J'appelle à la fin de la division [entre Palestiniens] et je continuerai toujours à plaider pour l'unité", a dit Mohammed Assaf au cours d'une conférence de presse.

Le Hamas, généralement hostile aux chansons non islamiques et aux shows télévisés inspirés de l'Occident, a dépêché pour l'occasion des responsables du ministère de la Culture qu'ils ont mis en place à Gaza. Des dirigeants du Fatah étaient également présents dans la foule, qui a agité de nombreux drapeaux jaunes du mouvement du président Mahmoud Abbas.

Mohammed Assaf lors de sa victoire, le 23 juin 2013, à l'émission "Arab Idol".
Mohammed Assaf lors de sa victoire, le 23 juin 2013, à l'émission "Arab Idol". (ANWAR AMRO / AFP)