VIDEO. Un chef d'orchestre dirige par Skype ses musiciens disséminés dans le métro new-yorkais

Un réalisateur a réuni onze musiciens du métro, disséminés à travers neuf stations du réseau souterrain à New York, pour produire en simultané une chanson.

CHRIS SHIMOJIMA / YOUTUBE
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"L'orchestre wifi" a donné son premier concert. Le réalisateur Chris Shimojima a réuni onze musiciens du métro, disséminés à travers neuf stations du réseau souterrain à New York (Etats-Unis), pour produire en simultané et à distance une chanson commune, raconte The Village Voice (en anglais), mercredi 29 octobre.

Des stations connectées au wifi

Au départ, le projet semblait un peu "fou", voire "impossible, délicat et bordélique" au compositeur Lev Zhurbin. Mi-septembre, l'homme a joué les chefs d'orchestre dans un parc de la ville avec, face à lui, au lieu de musiciens de chair et d'os, des ordinateurs portables installés sur des chaises pliantes. Grâce à l'application Skype, Lev Zhurbin a dirigé à distance ces onze artistes, joueurs de trompette, de violoncelle, de thérémine…

Chacun d'eux était installé dans des stations du métro new-yorkais où une connexion wifi était disponible. D'où le titre de leur chanson, Signal Strengh, autrement dit "la force du signal" en français. La connexion était parfois difficile, explique The Village Voice, mais le groupe a malgré tout réussi à produire un clip à partir de sa performance.

Un réalisateur a réuni, en septembre 2014, onze musiciens du métro, disséminés à travers neuf stations du réseau souterrain à New York, pour produire en simultané une chanson.
Un réalisateur a réuni, en septembre 2014, onze musiciens du métro, disséminés à travers neuf stations du réseau souterrain à New York, pour produire en simultané une chanson. (CHRIS SHIMOJIMA / YOUTUBE)