Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Quel avenir pour l'industrie musicale en Europe ? La réponse de Pascal Nègre

Pour son numéro "Musiques au cœur des Européens", le magazine "Avenue de l'Europe" avait invité Pascal Nègre, l'ancien patron d’Universal Music France. Interview.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'industrie du disque a-t-elle déserté l'Europe ? Les Américains et Japonais ont-ils pris toute la place ? Où sont passés les EMI, Deutsche Grammophon et autres labels du géant Universal Music France, que Pascal Nègre a dirigé pendant vingt et un ans ? Et lui-même, qu'est-il devenu depuis qu'il a été remercié par Vincent Bolloré, le propriétaire de Vivendi, la maison mère ? L'invité du magazine "Avenue de l'Europe" a créé une société de management d'artistes, #NP (comme Nègre Pascal, mais aussi #NowPlaying, le hashtag utilisé sur Twitter pour renvoyer au morceau que l'on est en train d'écouter) et fondé son propre label musical, Six & Sept.

La musique électronique, création européenne

C'est le Vieux Continent qui a donné naissance à la musique classique puis, autre révolution, au "dernier genre musical à la mode : la musique électronique". Aujourd'hui, l'Europe représente la moitié du volume mondial des ventes de musique enregistrée. Un énorme marché que booste la montée en puissance du streaming. Comment mieux rémunérer les artistes, souvent contraints de devenir leurs propres producteurs et dont les bénéfices paraissent scandaleusement bas ?

Quel modèle économique pour le streaming ?

Certes, le numérique révolutionne "le partage de la valeur entre les artistes et les maisons de disques ou distributeurs", répond Pascal Nègre. Mais selon lui, avec l'évolution des contrats, un nouveau modèle économique se met en place, "dans le bon sens pour l'artiste". Les abonnements aux plateformes de streaming telles que Deezer, Spotify, Apple Music, font que "toute la chaîne, des auteurs à la maison de disques, gagne beaucoup plus d'argent". Quant au projet de marché unique numérique en Europe : pour Pascal Nègre, "la musique est extrêmement en avance par rapport au cinéma", car "les droits d'auteur sont déjà paneuropéens".

Une interview diffusée dans "Avenue de l'Europe, le mag" du 17 mai 2017.

Pascal Nègre
Pascal Nègre (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)