Normale Sup' : le rap fait une entrée en force

Les textes des rappeurs y sont étudiés comme le sont les écrits des grands auteurs. Une façon d'ouvrir grand les portes de l'institution.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Le rap s'invite dans les grandes écoles, une rencontre improbable entre deux univers. L'école Normale Supérieure est la plus prestigieuse des grandes écoles et les élèves sont plutôt enthousiastes : "On s’intéresse à toutes formes de textes et d’expressions, lyriques ou écrites (…) et je ne vois pas pourquoi ce serait moins légitime à l’école normale qu’ailleurs", explique Julien, étudiant à Normale Sup'. Depuis un an, les séminaires sur le rap font salle comble.

Loin des clichés

Analyse de textes, approche stylistique, la rapologie est en marche. Les paroles des chansons sont étudiées à la loupe. Pour plusieurs professeurs, les rappeurs peuvent être considérés comme les poètes d'aujourd'hui. "Il y a des jeux extrêmement raffinés sur le langage, même si on pense à une certaine vulgarité a priori", explique Anne-Marie Paillet, maître de conférence en linguistique française et stylistique.

Le JT
Les autres sujets du JT