Le visage de Marine Le Pen projeté lors d'un concert de Madonna à Tel-Aviv (Israël), le 31 mai 2012.
Le visage de Marine Le Pen projeté lors d'un concert de Madonna à Tel-Aviv (Israël), le 31 mai 2012. (FTVI)

Marine Le Pen risque de ne pas apprécier l'attention que lui a porté Madonna. La chanteuse américaine a lancé, jeudi 31 mai en Israël, sa 9e tournée mondiale, le "MDNA world tour", avec un concert au stade de football de Ramat Gan, près de Tel-Aviv. 

Pour illustrer sa chanson Nobody Knows Me, des images sont projetées sur un grand écran derrière des danseurs, alors que Madonna est absente de la scène. Politique, religion, tout y est mélangé à travers les visages de Marine Le Pen (une croix gammée sur le front), Adolf Hitler, Benoît XVI, Hu Jintao... Le tout entremêlé d'images de combats, de violences et de manifestations.

Regardez à 1'35...

Contacté par 20 Minutes.fr, le Front national reste dubitatif face au choix de Madonna : "C’est incroyable cette histoire ! On ne comprend pas l’effet visuel de ce montage avec Marine Le Pen, le pape…". Et une source anonyme du parti se réjouit déjà : "On va gagner de l’argent avec le procès qu’on va faire !" 20 Minutes précise que la vidéo a été transmise à l'avocat du FN en vue d'une éventuelle action en justice.

Ce n'est pas la première fois que Madonna pointe la famille Le Pen, comme le souligne Puremédias. En 2006, c'est le visage de Jean-Marie Le Pen qui apparaissait pour illustrer la chanson Girl Gone Wild. L'ancien président du Front national était "aux côtés" d'Adolf Hitler, Saddam Hussein ou encore Sylvio Berlusconi. 

Regardez à 0'35.