"Il va faire TRES froid aujourd'hui et demain. SVP ne dormez pas devant la salle, c'est dangereux et ça ne sert pas à grand-chose. Merci." C'est le message posté mardi 7 février par les organisateurs du Music Bank K-Pop Festival sur sa page Facebook, la veille d'un concert exceptionnel de pop coréenne à Paris-Bercy, "couvert par plus de 75 médias", affirme le festival.

Autrefois bornée au continent asiatique, la K-Pop explose depuis quelques années en Europe et ailleurs. Des boys et girls bands ultracalibrés : musique édulcorée, tenues ultra-étudiées, sexy mais pas trash, et paroles mielleuses. Comme à l'âge d'or des 2Be3 et autres Spice Girls, la machine marketing est parfaitement huilée.

La France n'est pas épargnée par le phénomène : si les fans de pop coréenne ont toujours existé dans l'Hexagone, la quasi-absence de concerts ne leur donnait aucune visibilité. Mais en juin 2011, cinq groupes phares de la K-Pop sont annoncés au Zénith de Paris pour un concert unique. Les places s'arrachent en moins de 15 minutes.

FTVi vous donne un cours de rattrapage en cinq groupes.

Girls' Generation

So Nyeo Shi Dae (SNSD, "l'ère des filles"), aussi appelé Girls' Generation, est LE girls band K-Pop. Formé en 2007, il compte à ce jour neuf membres. Dans le clip de la chanson The Boys, qui rappelle les Pussycat Dolls et le Hollaback Girl de Gwen Stefani, les SNSD sortent le cuir, la fourrure et le satin. "Girls' Generation vous donne chaud. Vous connaissez les filles qui font débouler les garçons", scandent-elles.

2PM

Formé en 2008 après la division du groupe One Day en deux entités, 2PM est composé de six garçons âgés de 21 à 24 ans. Plus orientés hip-hop et R'n'B, leur clip Hands Up est complètement bling-bling, avec grosses voitures, jolies filles et bouteille de champagne dans le carré VIP d'une boîte de nuit. Look Michael-Jacksonien en sus.

Beast

Héros d'un documentaire avant même leurs débuts officiels en 2009, les six garçons de Beast (pour Boys of EAst Standing Tall, ou B2st) sont déjà célèbres lorsqu'ils sortent leur premier single, Bad Girl. Sourires en pagaille, chorés à la Justin Timberlake, tenues immaculées… Malgré quelques grimaces de bad boys, les sourires des petits jeunots de Beast et leur pop électro ensoleillée nous donnent envie de leur pincer les joues.

4minute

Avec des tenues tout droit sorties des années 90 dans le clip de leur premier titre, Hot Issue, les 4minute servent une pop plutôt attendue, qui rappelle l'âge d'or des girls bands des années 90. Une des membres a par ailleurs fondé un autre groupe, Troublemaker, avec un chanteur de Beast.

SHINee

Contraction de "shine" (briller, en anglais) et "ee" (recevoir, en coréen), les cinq garçons "qui reçoivent la lumière" ont fait leurs débuts en 2008 avec Replay, un titre de R'n'B sirupeux que n'auraient pas renié Usher ou R. Kelly.