Les chansons pop, toutes les mêmes

Des chercheurs espagnols ont constaté une "homogénéisation" depuis 1955 de la musique pop, dont le volume sonore ne cesse par ailleurs d'augmenter.

La chanteuse Katy Perry lors d\'un concert à Buenos Aires (Argentine), le 27 septembre 2011.
La chanteuse Katy Perry lors d'un concert à Buenos Aires (Argentine), le 27 septembre 2011. (VICTOR R. CAIVANO / NBC / AP / SIPA)
franceinfo avec ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

En affirmant que tous les morceaux d'aujourd'hui "se ressemblent", Elton John avait vu juste (lien en anglais). La musique populaire est de plus en plus uniforme, ont constaté des chercheurs espagnols. En plongeant dans des milliers d'archives sonores des cinquante-cinq dernières années, ils ont également constaté qu'elle est de plus en plus forte.

L'équipe du Conseil national espagnol de la recherche s'est appuyée sur une base de données, le Million Song Dataset, pour étudier des chansons pop de 1955 à 2010 et les passer au crible d'algorithmes complexes.

La diversité des accords et des mélodies en baisse constante 

"Nous avons trouvé la preuve d'une homogénéisation progressive du discours musical, a déclaré le chef de l'équipe, le spécialiste en intelligence artificielle Joan Serra. En particulier, nous avons obtenu des indicateurs numériques qui montrent que la diversité des transitions entre les combinaisons de notes - les accords plus les mélodies, pour parler clairement - a constamment diminué au cours des cinquante dernières années."

Les chercheurs, dont l'étude est publiée dans la revue Scientific Reports (lien en anglais), ont également observé un appauvrissement des timbres utilisés et une hausse continue du volume sonore d'enregistrement. Enfin, ils apportent leur aide aux musiciens en manque d'inspiration : de vieux morceaux réenregistrés avec un volume supérieur, des enchaînements plus simples et des instruments différents pourraient paraître nouveaux et à la mode.