Le public était au rendez-vous pour la première de "Résiste" de France Gall

"Résiste", la première comédie musicale de France Gall autour des chansons de Michel Berger a débuté mercredi soir au Palais des Sports. Laurent Valière était dans la salle.

(©)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

A l’applaudimètre, c’est La groupie du pianiste,  interprété avec fougue et groove par Gwendal Marimoutou, qui a déchainé les passions mercredi soir, parmi un public qui passait son temps à se lever.

Résiste  raconte l’histoire d’une petite famille qui tient une boîte de nuit : leurs déboires financiers ; leurs histoires d’amour. Au niveau dialogue et jeu d’acteur, on est certes plutôt proche d’une sitcom comme Hélène et les garçons ,mais la magie opère car chaque moment de l’histoire débouche naturellement sur une chanson que le public connait par cœur, accompagnée par un orchestre live de cinq musiciens.

Le metteur en scène Ladislas Chollat, habitué au théâtre parlé, a su remplir de façon élégante et cinématographique l’immense scène du Palais des Sports à l’aide de décors mouvants, de flashs de lumière et de vidéo-projections. Ce grand spectacle compte neuf comédiens-chanteurs et 12 danseurs dont les chorégraphies parfois heurtées signées Marion Motin apportent une densité supplémentaire aux chansons.

Le spectacle est un hommage vivant à Michel Berger : les artistes saluent sa photo géante à la fin. Quant à France Gall, elle apparait au début de chaque acte dans des petits films, comme une narratrice. Mercredi soir, lorsqu’elle est venue saluer, le public était en délire.

Le public était au rendez-vous pour la première de "Résiste" de France Gall. Le reportage de Laurent Valière

00:00-00:00

audio
vidéo