Lassés des tournées intensives et en panne d'inspiration, The Cranberries avaient décidé en 2003 de faire une pause dans leur carrière. Neuf ans plus tard, les auteurs du tube mondial Zombie disent avoir "retrouvé l'alchimie" pour l'album de leurs retrouvailles, Roses, sorti lundi 20 février. Le 15 mars, The Cranberries entameront en Nouvelle-Zélande une nouvelle tournée mondiale, qui passera par la France en juin et juillet.

Avec 40 millions d'albums vendus dans le monde, The Cranberries fut un groupe phare des années 90. Mais en 2003, deux ans après la sortie de l'album Wake Up and Smell the Coffee, les quatre musiciens ont fait le constat d'une impasse. 

"Mon fils avait cinq ans, ma fille deux ans et je les emmenais sur la route avec nous. J'ai réalisé que ce n'était pas juste pour eux. Et puis, du point de vue créatif, nous étions dans une ornière. Nous avions besoin d'une pause", raconte Dolores O'Riordan, la charismatique leadeuse du groupe.

Plus de 100 concerts entre 2009 et 2010

Chacun est donc parti de son côté. Dolores O'Riordan s'est installée dans un recoin isolé du Canada et a donné naissance à deux autres enfants, tandis que les autres Cranberries sont restés en Irlande.

Tout aurait pu en rester là, si la chanteuse n'avait pas été intronisée marraine de la Société philosophique du prestigieux Trinity Collège de Dublin. Invitée à donner un concert acoustique pour l'occasion, elle recontacte ses anciens partenaires. "C'était comme si on s'était quittés la veille, alors que ça faisait six ans et demi que je ne les avais pas vus !", se souvient-elle.

La chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, lors d'un concert au Zénith de Paris, le 31 janvier 2010.
La chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, lors d'un concert au Zénith de Paris, le 31 janvier 2010. (LORENVU/SIPA)

"Nous sommes tous allés au pub et Mike [Hogan, le bassiste] m'a dit : 'Nous devrions nous réunir maintenant, parce que nous n'allons pas en rajeunissant'". La tournée que Dolores O'Riordan doit entamer pour son deuxième album solo se change immédiatement en tournée de reformation des Cranberries. Elle totalisera pas moins de 107 dates à travers le monde en 2009 et 2010.

"Ça coule tout seul"

A la fin de la tournée, le groupe décide de rentrer en studio, "sans contrat, sans management, sans maison de disques. Pas parce que nous étions obligés de le faire, mais parce que nous en avions envie", raconte-t-il. Roses, l'album né de ces sessions, est dès la première note identifiable comme un disque des Cranberries.

Les mélodies amples et apaisées forment un écrin pour la voix toujours si particulière de Dolores O'Riordan. La chanteuse y évoque ses préoccupations d'adulte et de mère, le décès récent de son père et la nécessité de profiter du temps présent.

"Je pense que cette respiration dans la musique vient d'une alchimie entre nous qui est immédiatement revenue", estime le batteur Fergal Lawler."Nous savons dans quelle direction on doit aller quand on joue ensemble et ça coule tout seul".