Jacques Brel, un homme parmi les hommes

Une équipe de France 2 revient ce samedi 31 octobre sur Jacques Brel, symbole de la chanson française. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Il a suffi d'une chanson pour que Brel devienne une vedette. En 1956, avec son hymne à l'amour, Jacques Brel n'est définitivement plus le petit belge qui fait perdre de l'argent comme il se disait dans le monde de la variété. Après avoir échoué dans ses études de commerce, Jacques Brel est récupéré par son père et nommé directeur dans l'usine de carton familiale. Il a alors 20 ans et meurt d'ennui dans cette usine.

"On a dit qu'il n'était pas beau"

"Il a, au fil des années, depuis l'enfance, accumulé cet ennui pour mieux avoir du ressort après", note France Brel, sa fille au micro de France 2. Paris est la ville qui lui donne sa chance, mais Paris se montre parfois bien cruel quand il se produit dans le cabaret de la reine du music-hall. "On a dit qu'il n'était pas beau. Qu'est ce que ça veut dire d'être beau ? Bien sûr que si il était beau", affirmait Patachou en 1993. En 1966, parce qu'il ne veut pas être un technicien de la chanson, un homme de la routine, il donne ses derniers concerts. Il devient alors acteur, puis réalisateur. En 1975, trois ans avant sa mort, Brel s'installe aux îles Marquises. Il devient pilote, juste pour le plaisir. Après tout, il n'est qu'un homme parmi les hommes.

Le JT
Les autres sujets du JT