Lisa Angell, candidate française à l'Eurovision : "J'ai les boules, il n'y a pas d'autre mot"

La représentante de la France est arrivée 25e sur 27 à la 60e édition de l'Eurovision. Elle vit son échec comme "une injustice".

Lisa Angell, candidate française à l\'Eurovision, le 22 mai 2015 à Vienne (Autriche).
Lisa Angell, candidate française à l'Eurovision, le 22 mai 2015 à Vienne (Autriche). (DIETER NAGL / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je suis tellement désolée pour toute l'équipe qui a fait tellement un travail fantastique autour de moi, pour mon pays, parce que j'ai les boules, il n'y a pas d'autre mot." Lisa Angell, la représentante de la France arrivée 25e sur 27 à la 60e édition de l'Eurovision, organisée samedi 23 mai à Vienne (Autriche), vit son échec comme "une injustice", selon ses propos cités dimanche par RTL.

"J'ai honte, je ne vais pas critiquer l'Eurovision car je l'ai fait avec mon cœur, je suis très contente de l'avoir fait", déplore la chanteuse. "Artistiquement, bien sûr que je le vis comme une injustice, pas pour les points, ce sont des choses que je ne peux pas contrôler, je pense que la musique et la politique, ça ne marche pas", ajoute-t-elle.

"Au moins on a parlé de moi"

Lisa Angell a interprété N'oubliez pas, un morceau évoquant la première guerre mondiale. La chanson était plutôt en décalage avec beaucoup des autres chansons, légères dans l'ensemble, mais elle regrette quand même son score.

J'ai donné tout ce que j'avais à donner. Je pense qu'au moins, pour la qualité de la prestation, on aurait pu avoir plus de points et un score digne.

Lisa Angell

RTL

 

Mais la chanteuse parvient tout de même à trouver un point positif à sa participation car elle a réussi à se faire remarquer sur la scène artistique française : "Au moins on a parlé de moi et comme on dit, qu'on parle en bien ou en mal l'important c'est qu'on parle d'un artiste." Pour finalement conclure que, si "ça n'a pas marché aujourd'hui, ça fait partie de la vie".