David Fray : "Schubert a fait de la mort une compagne réconfortante"

Dans son dernier album, le pianiste rend hommage au compositeur autrichien qu'il admire pour l'universalité de sa musique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

David Fray est un jeune pianiste à l'ascension fulgurante. Il a déjà une carrière impressionnante derrière lui, jalonnée de disques remarquables et de concerts dans les plus belles salles du monde. Après Bach, il revisite Schubert, un compositeur dont il se sent très proche. "Ces deux compositeurs sont les plus importants de mon répertoire. Schubert, c'est le visage de la mélancolie, du tragique. De ses œuvres tardives émanent une sorte de plénitude qui me bouleverse particulièrement", détaille l'artiste pour France 2.

Schubert est "universel"

"On est tous un peu Schubert. Sa musique est universelle, il parle à l'intime. C'est ce qui fait que ceux qui l'écoutent ont l'impression qu'il s'adresse à eux seuls. Les dernières années de Schubert ont été particulièrement prolixes en chef-d'œuvre, sa caractéristique est d'avoir fait de la mort une compagne qui est presque réconfortante. Il a appris à accepter la mort", raconte David Fray.

Le JT
Les autres sujets du JT