Charles Aznavour lors d'un concert à l'Olympia, à Paris, le 7 septembre 2011.
Charles Aznavour lors d'un concert à l'Olympia, à Paris, le 7 septembre 2011. (PIERRE VERDY / AFP)

Celui que la presse américaine surnomme le "Sinatra français" va bien, et il le fait savoir. Charles Aznavour a entamé, dimanche 22 avril au soir, son concert à Los Angeles en grande forme et en pleine possession de sa voix. Une manière de mettre fin aux inquiétudes sur son état de santé après l'annonce, la veille, de l'annulation de ses trois représentations prévues la semaine suivante à New York.

Charles Aznavour devait se produire au City Center de New York les 26, 27 et 28 avril, mais ses représentations avaient été annulées sans raison officielle. Le 12 avril, le chanteur avait déjà reporté à la dernière minute son concert à Québec, en raison d'un sévère mal de gorge. "Nous avons eu affaire à un producteur qui n'a pas été honnête, qui n'a pas respecté les clauses du contrat. Aucune des clauses n'ont été respectées, et il n'y a aucune raison qu'on entre sur une scène avec tout l'argent qu'il nous doit déjà", a expliqué le chanteur au micro de RTL, la radio partenaire de sa tournée, faisant taire les rumeurs concernant des annulations pour raisons de santé.

Aznavour, qui fêtera ses 88 ans le mois prochain, est en forme. A Los Angeles, il a entamé son récital devant une salle comble par Le Temps, suivi de I Didn't See the Time Go By et To My Daughter. Il a été chaleureusement applaudi par les 6 000 spectateurs réunis dans l'amphithéâtre Gibson, à l'extérieur de la ville. "Maintenant, je vais chanter en espagnol", a-t-il ensuite annoncé avant d'entonner Te Espero.