Non, Hervé Cristiani n'a pas chanté que "Il est libre Max"

Francetv info revient sur d'autres titres méconnus du chanteur, mort dans la nuit de mardi à mercredi 16 juillet.

Hervé Cristiani dans l\'émission \"Droit de réponse\", le 3 avril 1982 sur TF1.
Hervé Cristiani dans l'émission "Droit de réponse", le 3 avril 1982 sur TF1. (ROCA / TF1 / SIPA)
avatar
Fabien MagnenouFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le chanteur Hervé Cristiani est mort, dans la nuit de mardi à mercredi 16 juillet. L'artiste, surtout connu pour la chanson Il est libre Max, qui l'a consacré dans le paysage musical français, a vu le reste de son œuvre éclipsée par son unique tube. Francetvinfo revient sur quelques morceaux moins connus de sa carrière.

Son début de carrière, la tête "Dans les étoiles noires"

Hervé Cristiani est révélé dans les années 1960, au gré de ses apparitions télévisées dans l'émission "Le Petit conservatoire de la chanson de Mireille". Il sort son premier album, Au pays de Mélodie, en 1975. Ses chansons rencontrent un joli succès, ce qui lui permet d'enchaîner les plateaux télé, comme ici dans l'émission "Ring Parade". Il y interprète la chanson Dans les étoiles noires, déjà pleine de poésie : "Dans les étoiles noires, je suis parti voir, comment tourne, tourne, tourne notre Terre, si belle."

Avant "Il est libre Max", son single "Attila le Hun"

Dans la foulée d'Au pays de Mélodie, sa maison de disques, Polydor, accepte de produire un nouvel album, Campanules, qui sort en 1976, puis Récréation en 1979. Hervé Cristiani écrit Il est libre Max pour son album éponyme sorti en 1981. Mais à l'époque, son label Challenge production / RCA met en avant d'autres titres, et choisit Attila le Hun et L'Igloo comme singles. Il est libre Max sort un peu plus tard. Finalement, le disque se vend à plus de 500 000 exemplaires.

Ses chansons pour apprendre les multiplications

En 1989, Hervé Cristiani obtient le prix Sacem de la chanson pour enfants avec la Multiplicato, album qui reprend les tables de multiplication de façon ludique. Il continue de produire des chansons à destination du jeune public en 1998 avec J'apprends à lire en chantant et en 2001 avec Bébé chante.

Son "Coup de gueule" contre le show-business

Pour obtenir son dernier album, Paix à nos os, les fans doivent directement lui demander sur Facebook, comme il l'explique sur Europe 1 en 2012. Un brin désabusé par le milieu de la chanson, il signait d'ailleurs Coup de gueule en 2010, un morceau rédigé contre les émissions de télécrochet et les vedettes éphémères du petit écran. Avec ces quelques mots, en guise de testament : "V'là c'qu'elle donne, la vie d'artiste. Depuis qu'le tiroir-caisse a pris l'pouvoir, Sainte Madone, comme c'est devenu triste... Y a plus de place pour mes belles histoires."