Avec son dernier album "Triplicate", Bob Dylan nous plonge dans l'univers sonore de sa jeunesse

Alors qu'il est attendu à Stockholm pour aller chercher son prix Nobel de littérature, Bob Dylan sort un triple album de reprises de standard de la chanson américaine.

Bob Dylan.
Bob Dylan. (DAVID VINCENT / AFP)
avatar
Gilbert ChevalierRadio France

Mis à jour le
publié le

Le nouvel album de Bob Dylan sort vendredi 31 mars, alors que l'auteur compositeur américain doit justement recevoir son prix Nobel de littérature en Suède ce weekend, à l'occasion de deux concerts qu'il donne à Stockholm.

Avec Triplicate, on est très loin du Bob Dylan le plus connu, celui de Mr. Tambourine man ou Like a Rolling Stone à la voix nasillarde. Ce dernier album reprend des grands classiques de la musique américaine déjà chantés par d'autres : 30 chansons essentiellement des années 30, 40 et 50. En revanche, c'est un Bob Dylan que les admirateurs les plus fervents vont reconnaitre puisqu'il a déjà consacré deux albums à ces classiques de la musique américaine. On y retrouve des reprises d'artistes tels que Frank Sinatra, Bing Crosby ou encore Harold Hupfield.

On imagine que cette musique a constitué l'univers sonore de sa jeunesse, avec beaucoup de chansons d'amour, comme Where Is the One de Franck Sinatra, qu'il n'aurait peut-être jamais osé écrire par pudeur, c'est ce qu'a récemment avoué le musicien aux 125 millions d'albums vendus dans une rare interview accordée au journaliste américain Bill Flanagan (lire l'entretien en anglais).

Ici, le timbre de Dylan est presque limpide et les arrangements sont sophistiqués. L'univers sonore de ces enregistrements se veut lumineux et très précis. Le disque a été produit par l'artiste lui-même.

À plus de 75 ans, Bob Dylan, comme d'autres avant lui, nous dit son admiration pour ce répertoire et cette musique populaire de son enfance et de son adolescence.